Paul Grandsard : portraitiste du Festival


Rédigé par - Angers, le 29/01/2011 - 18:42 / modifié le 31/01/2012 - 14:50


Participant à la programmation du prestigieux Festival de Cannes, Paul Grandsard est aussi photographe portraitiste des invités du Festival Premiers Plans d’Angers. Sa particularité : réaliser ses photos dans un décor uniforme, celui du mur en béton des coulisses du Centre des Congrès, en captant les visages des acteurs et réalisateurs dans leur état naturel.



Paul Grandsard dans les coulisses du Centre de Congrès (Photo Thiérry Bonnet / Ville d'Angers)
Paul Grandsard dans les coulisses du Centre de Congrès (Photo Thiérry Bonnet / Ville d'Angers)
En 1996, Paul GRANDSARD, réalisateur de films, cinéphile formé à la cinémathèque française, est appelé par Claude-Eric POIROUX, le Délégué Général du Festival pour assurer la programmation du Festival Premiers Plans d’Angers. Pendant trois ans il partira aux quatre coins de l’Europe, dans les festivals pour dénicher les films qui pourront être sélectionnés pour concourir à Angers.

Parisien, devenu depuis angevin d’adoption pendant Premiers Plans, participant à la programmation du festival de Cannes, il a toujours gardé des contacts forts avec celui d’Angers, au point d’y revenir depuis deux ans comme photographe. Il est « l’autre » photographe officiel du Festival Premiers Plans d’Angers avec une particularité : réaliser les portrait des invités connus ou souvent inconnus, de passage à Angers pour présenter leur film.

Installé dans les coulisses de la salle de spectacle du Centre Congrès, il réalise ses portraits avec pour fond, le simple mur en béton. Les visages sont éclairés avec une simple boite à lumière permettant des photos plus douces. L’autre spécialité c’est de photographier les acteurs dans leur état naturel, sans les forcer à sourire, comme elles sont dans la vie de tous les jours. « Les personnes photographiées apprécient car elles n’ont pas à prendre une pose particulière, comme c’est souvent le cas. Je ne leur demande rien de particulier à part se mettre devant l’appareil photo. Elles sont plus détendues ». Le photographe effectue une quarantaine de prises, pour choisir ensuite celle qui sera diffusée sur le site web du festival. « C’est un travail de portraitiste à l’ancienne », poursuit le photographe, lequel effectue ce travail par plaisir, conciliant ainsi sa passion pour le cinéma et la photo. Il a toutefois un objectif, en dehors de celui de son appareil photo numérique, celui de consigner ces galeries photo dans un livre dédié au Festival d’Angers.

« Le visage humain est quelque chose de très riche. Il faut en capter tous les détails et ensuite les exprimer dans le rendu », poursuit le photographe qui aime beaucoup Angers et son festival. « Premiers Plans est un festival a dimension humaine. Les films en compétition sont inédits et l’on sent que le public est passionné par le cinéma », conclue Paul Grandsard avant de repartir pour une nouvelle séance de prises de vue.

La galerie de Paul Grandsard sur le site web du Festival Premiers Plans



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03