Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Playoffs : Les Ducs d'Angers démarrent fort.


Rédigé par - Le Samedi 25 Février 2012 à 12:07


La déception de la défaite contre Strasbourg évacuée, les Ducs d'Angers devaient se remobiliser dès ce vendredi soir avec la réception de Caen pour le début des huitièmes de finale des playoffs. Après avoir longtemps buté sur FOUQUEREL, les Ducs ont finalement trouvé les solutions durant le troisième tiers. Score final : 6-1. Le public du haras n'avait plus vu pareil spectacle depuis le match de coupe de la Ligue remporté 5-1 en octobre dernier.



BALUCH et FOUQUEREL en plein combat.
BALUCH et FOUQUEREL en plein combat.
Une nouvelle saison débutait hier soir au Haras pour les Ducs d'Angers. Une saison qui ne laisse place à aucun calcul stratégique. Dès le début du premier tiers, les Angevins semblaient surmotivés et soucieux de se rattraper de l'erreur de mardi soir. Ils se donnaient sans compter.

Angers dominait territorialement la partie et la rapidité de leurs offensives gênait considérablement les Caennais. Mais, malgré de belles tentatives de POUDRIER ou encore de MICHEL, les bleus n'arrivaient pas à prendre l'avantage. FOUQUEREL, le cerbère normand arrêtait tout. Ce sont même ses coéquipiers qui ouvraient le score par URPO. Son tir de la bleue était excentré côté droit, mais trouvait tout de même la lucarne gauche d'HOCEVAR (15'22 : 0-1).

Pas le temps de gamberger pour les Ducs qui partaient à l'assaut de la cage de FOUQUEREL. Et suite à un tir de BALUCH, c'est HENDERSSON qui déviait (involontairement ?) le palet au fond des filets (16'41 : 1-1). Angers se reprenait bien et par une action d'école partie de sa zone défensive par IGIER, ALBERT reprenait un centre de RAUX pour aller inscrire le second but angevin (17'52 : 2-1).

Malgré un poteau trouvé par les Drakkars en toute fin de tiers, les Ducs étaient récompensés de leurs efforts et menaient à la pause. Mais, une mauvaise nouvelle venait gâcher le match des bleus, MICHEL, sorti sur blessure durant le tiers, souffrirait d'une fracture au doigt et serait donc forfait pour le reste des playoffs.

Le deuxième tiers ne verra pas le score évoluer. FOUQUEREL devait s'employer pour repousser les tirs nombreux des Angevins. FORTIER, BELANGER ou encore RAUX trouvaient les mitaines du cerbère normand. De son côté, HOCEVAR passait une soirée relativement tranquille. Caen, trop occupé à défendre son but, ne parvenait pas à inquiéter le gardien slovène une seule fois durant ce tiers.

L'attaque des Ducs retrouvée.

Le troisième tiers ressemblait fortement à une correction pour les Caennais. Malgré un début de tiers calme et sans réelle offensive dangereuse de la part des Angevins, les Normands craqueront trois fois en deux minutes.

BALUCH, homme du match côté Angevin, déviait un tir de CARLSSON et marquait le troisième but (48'39 : 3-1). 20 secondes plus tard, c'est POUDRIER qui reprenait un palet relâché par FOUQUEREL suite à un tir d'ALBERT côté droit (48'57 : 4-1). Finalement, après un très bon travail de JOKINEN derrière la cage, CHAUVEL réceptionnait une passe en retrait de l'expérimenté finlandais et inscrivait le cinquième but (50'31 : 5-1).

Jay VARADY pouvait faire tourner son effectif avant la fin de la rencontre. Après la rentrée d'HEBERT, c'est COLOMBEL qui rentrait sur la glace. Il soignait son entrée par un tir puissant de la bleue pour inscrire le sixième et dernier but local (58'58 : 6-1). Il marquait là son premier but en Ligue Magnus.

Angers mène donc 1-0 dans cette série des huitièmes de finale. Malgré un nombre de buts conséquents, on peut s'étonner du manque de réussite de la ligne occupée par la triplette québécoise. Habituellement la plus prolifique des Ducs, celle-ci n'a pas inscrit le moindre but hier soir...

Deuxième rendez-vous des playoffs dès ce samedi soir à 18h30 au Haras.




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur