Podeliha Accession: « Quand on fait de la qualité, ça se vend ».


Rédigé par - Angers, le 02/02/2016 - 18:21 / modifié le 02/02/2016 - 23:33


Constructeur coopératif depuis 1950, désormais composante du Groupe Immobilier Podeliha, les « Castors Angevins » devenus depuis peu « Podeliha Accession », viennnent de livrer un petit collectif de centre-ville dont les 13 logements ont été pris d’assaut. L’occasion de revenir sur l'évolution de ce constructeur social qui favorise l’accession à la propriété et désormais l’investissement immobilier.



La résidence Antoinette, située à l'angle des rues Ernest Morin et du Maine à Angers
La résidence Antoinette, située à l'angle des rues Ernest Morin et du Maine à Angers
la rédaction vous conseille
Inutile de contacter « Podeliha Accession », nouvelle dénomination de la société les « Castors Angevins » pour acheter un appartement du programme « Antoinette », une résidence située rue Ernest Morin à Angers, dans le quartier Saint Serge. « Du fait de la proximité du centre commercial d’Angers, du tramway et de leur prix, ces logements ont été vendus rapidement », explique Emmanuel Lefebure, le directeur général des ex-Castors Angevins, la coopérative immobilière dont le siège est situé à quelques centaines de mètres, rue de Bretagne.
 
Le nom de ce petit programme immobilier de 13 appartements est un clin d’œil à l’histoire même de la coopérative immobilière bien connue des Angevins. « Antoinette était en fait le véritable prénom de Christine Brisset, celle qui avait fait du logement pour les familles démunies le combat de sa vie, en créant, en 1950, les Castors Angevins », poursuit le directeur général en présentant la nouvelle résidence.
 
A 2 000 € le mètre carré (94 000 € pour un T2), les 13 logements ont rapidement trouvé preneur.  Cinq ont été vendus à des investisseurs et le reste à des primo-accédants bénéficiant de prêts aidés. « Quand on fait de la qualité, ça se vend », se réjouit Francis Stéphan, directeur général du groupe d’Immobilière Podeliha. « Grace au cabinet Maupou, architecte de l’opération, nous avons réalisé un bâtiment de qualité qui s’inscrit parfaitement dans son environnement ».
 
Si le bâtiment répond à l’ensemble des normes exigées dans ce genre de construction et notamment à la norme « Promotelec BBC RT 2005 »,il n’a rien d’exceptionnel, si ce n’est que, du fait de son faible nombre de niveaux, il ne dispose pas d’un ascenseur. « Ça nous a été reproché. Ce n’était pas une obligation et cela n’enlève rien à la qualité des équipements », soutient Emmanuel Lefebure. Cet équipement en moins permet surtout de réduire les coûts tant à la construction qu’à l’entretien, tout en permettant d’augmenter les surfaces des logements.
 
Rien d’exceptionnel donc pour un bâtiment qui passe presque inaperçu, tant il se fond bien dans le paysage urbain. « Une exigence des Bâtiments de France ( proximité de l'Abbaye Saint Serge - NDLR) », rappellent les promoteurs. Pour ces derniers il s’agit surtout de la première livraison de l’année  et surtout la première depuis le changement de nom de la société.

Bon à savoir :
L’histoire des Castors Angevins remonte à l’après-guerre 39-45, à l’époque de la reconstruction où bon nombre de personnes éprouvaient des difficultés à trouver un logement décent. Une femme audacieuse, volontaire et humaniste, Christine Brisset, s’intéresse au sort des mal-logés et sans abri, comprenant l'urgence de construire rapidement des logements sociaux.
 
Elle décide avec des partenaires locaux de favoriser l’auto-construction et l’achat coopératif, selon le principe des Castors, ces rongeurs qui construisent eux-mêmes leur logement aux abords des rivières. La première expérience voit le jour aux Ponts-de-Cé avec un ensemble de 29 pavillons. En 1950 le mouvement se poursuit avec la création d’une société coopérative HLM, sous le nom des Castors Angevins.
 
Rattaché au groupe immobilier Podeliha, les Castors Angevins deviennent l’unique opérateur de l’accession sociale sous le nom de « Podeliha Accession » avec plus de 10 000 logements depuis ses débuts en 1950. Toutefois, pour ne pas perdre sa notoriété locale, la société continuera à commercialiser ses différents programmes sous la marque « Castors Angevins ».
 
Pour en savoir plus : castors-angevins.fr
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Baudouin Angélique le 02/02/2016 19:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La qualité des ensembles podeliha reste à prouver sur d autres parc comme Trélazé guerinière où les logements achevés il y a 2 ans sont déjà en expertise pour des problèmes d infiltrations et d isolation !

2.Posté par Cmartin le 04/02/2016 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve que c’est une excellente initiative pour la ville d’Angers. Cela relancera l’économie dans le secteur et dynamisera la région. L’aspect coopératif est un bonne chose même dans l’immobilier. J’ai moi-même pris l’initiative de rénover une vielle bâtisses via [url:http://www.defiscalisation.immo/lois/malraux/]la loi Malraux 2016 [/url] avec mon conjoint et sa sœur. Cela coûte très cher alors si nous pouvons nous y mettre à plusieurs tant mieux. De plus, c’est une façon de resserrer les...

3.Posté par Podéliha accession le 08/02/2016 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour répondre à madame Baudoin, nous avons transmis votre observation à "Immobilière Podeliha" propriétaire de l'immeuble locatif dont vous parlez. « Podeliha accession » vend exclusivement des logements neufs sous la marque "les castors angevins".








Angers Mag















Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00


cookieassistant.com