Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom
   





Pour leurs 30 ans, les Ducs matent les Rapaces


Rédigé par - Le Dimanche 14 Octobre 2012 à 21:43


C'était la fête hier au Haras. En marge de la 5e journée de la Ligue Magnus, les Ducs avaient convié leur supporters à se rendre à la patinoire un peu plus tôt qu'à l'accoutumée afin de célébrer les 30 ans du club. Au programme, un show pendant lequel un hommage a été rendu à quelques figures emblématiques du club. Beaucoup de spectacle avant le match, mais durant celui-ci, il aura fallu attendre le 3e tiers-temps pour voir enfin des buts et la victoire (3-1) sur les Rapaces de Gap.



Pour leurs 30 ans, les Ducs matent les Rapaces
Un show à l'américaine, durant lequel un hommage particulier a été rendu aux anciennes gloires du club, la fête pouvait commencer. Sylvain Beauchamp, qui s'illustra sur la glace du Haras à la fin des années 90 était revenu pour saluer le public. Mais, outre l'emblématique numéro 62 des Rouges, deux autres « fameux » numéros étaient honorés devant des spectateurs qui avait copieusement garni les tribunes du Haras. Le 19, celui de Martin Lacroix, qui s’illustra sur la glace de 2004 à 2009 et le 21, celui d'Alain Vogin qui défendit les couleurs des Ducs entre 1996 et 2001 avant de disparaître tragiquement en 2010.

Si la fête avait commencé au Haras longtemps avant le début de la rencontre, il n'en fut pas de même sur la glace où les Ducs, si flamboyants devant Rouen la semaine précédente, butèrent sur la défense adverse durant deux tiers temps avant de trouver la faille durant le troisième, non sans s'être occasionné quelques frayeurs.

En réalité, les Ducs ont dominé les débats durant l'essentiel de la partie mais ont très longtemps échoué face à une défense gapençaise très bien regroupée et qui misait sur les contres pour éventuellement créer la surprise. Ainsi, dans le premier tiers ils résistèrent bien même si un tir de Julien Albert à la 14e fit se lever tous les spectateurs qui croyaient au but . Quelques minutes plus tard (18e), Robin Gaborit était déséquilibré alors qu'il filait seul au but. Le Haras réclama la faute mais l'arbitre ne broncha pas.

Dans le deuxième tiers, la domination des Ducs continua même si les attaquants gapençais se montraient toujours menaçants en contres. Valentin Michel, Cody Campbell et Jeff May se signalaient aussi devant la cage de Mike Zacharias sans parvenir à trouver la faille. Finalement, il était dit que tout se jouerait dans le troisième tiers.

Et, peu après la reprise, la délivrance survenait par l'intermédiaire de Valentin Michel, bien servi par Brian Henderson et dont le tir parvenait enfin à tromper le gardien adverse (46'18'). On croyait les Ducs désormais partis vers la victoire mais moins de deux minutes plus tard, Tekel égalisait pour les visiteurs d'un tir lointain (48'43''). Tout était à refaire (1-1).

Le troisième tiers devait être celui de la délivrance pour les joueurs de Jay Varady et cela grâce à la bonne réaction collective de l'équipe mais aussi à un joueur, Julien Albert, qui, une première fois redonnait l'avantage à son équipe, 2-1, (53'1''), assisté de Gary Levêque puis, une deuxième fois six minutes plus tard (59'59'') sur un contre alors que la cage adverse avait été désertée par le gardien. Cette, fois, les Ducs tenaient leur victoire et se replacent ainsi vers la tête de la Ligue Magnus, à l’affût derrière Grenoble.





Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur