"Pour mettre fin au VIH, le dépistage est indispensable"

LA TRIBUNE DU LUNDI - #TRIBUNEDULUNDI


Rédigé par Charlie Bonnin, élu au conseil d'administration d'Aides 49 et volontaire - Angers, le 07/12/2015 - 07:15 / modifié le 08/12/2015 - 08:25


Contribuer au débat public sur le territoire angevin et, à notre niveau, participer à l'indispensable vie des idées, c'est l'objet de [La Tribune du Lundi]. Après la journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre et alors que le remboursement d'un traitement préventif se profile pour le début de l'année 2016, Aides 49 prend la plume par la voix de Charlie Bonnin, élu au conseil d'administration et volontaire.



Des autotests sont en vente dans les pharmacie depuis la mi-septembre.
Des autotests sont en vente dans les pharmacie depuis la mi-septembre.
la rédaction vous conseille
"AIDES est une association communautaire qui lutte contre le VIH et les Hépatites virales. Le grand principe de notre association est d’arriver à une fin de l’épidémie et d’éviter de nouvelles contaminations au VIH en agissant auprès des personnes les plus vulnérables : les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, les personnes migrantes, les consommateurs de drogues et les publics précaires.

C’est dans cette dynamique que notre antenne AIDES à Angers s’inscrit en mettant en place des actions au plus près des personnes : bars et commerces LGBT (Lesbien, gay, bi, trans), foyers de vie et d’accueil de personnes migrantes et/ou en précarité, les espaces fréquentés par les usagers de drogues… Notre équipe composée d’une quinzaine de militants propose, lors des actions, des espaces d’échanges individuel ou collectifs autour de la sexualité et de la santé sexuelle, des messages et outils de prévention, d’effectuer un dépistage au VIH ou encore un soutien et un accompagnement aux personnes concernées par le virus. Toutes nos actions s’appuient sur des valeurs de confidentialité, de non-jugement et de bienveillance.

Actuellement en France, 30 000 personnes sont porteuses du VIH et l’ignorent. L’urgence est de dépister ces personnes afin qu’elles aient connaissance de leur statut sérologique. Ainsi nous pourrons agir directement sur l’épidémie en la freinant et en évitant ainsi de nouvelles contaminations. Aujourd’hui l’accès au dépistage peut se faire sous différentes formes : par une prise de sang dans un centre de dépistage anonyme et gratuit ; par TROD (Test Rapide d'Orientation Diagnostique), une piqure au bout du doigt qui permet d’obtenir un résultat en quelques minutes, au sein des associations comme AIDES, qui accompagne ce dépistage d’un entretien et de messages de prévention et de réduction des risques sexuels.

Depuis la mi-septembre, les pharmacies proposent des autotests en vente libre qui sont un moyen supplémentaire d’accéder au dépistage du VIH. AIDES soutient la création de ce nouvel outil de dépistage malgré un coût encore élevé (entre 25 et 30 euros) et défend l’importance de l’implication des associations de lutte contre le VIH dans l’accompagnement des utilisateurs.
"Les personnes vivant avec le VIH subissent au quotidien des discriminations de toutes formes : dans le cadre affectif, familial, amical et professionnel où il n’est pas simple de parler de sa séropositivité à son entourage."

AIDES a également porté, pendant 3 ans, une étude clinique sur la PREP nommée IPERGAY, en collaboration avec l’Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS), et dont l’objectif était de montrer que le Truvada (un des traitements antirétrovirauxl du VIH) pris avant et après les rapports sexuels à risque protégeait du virus. L’étude a prouvé une efficacité supérieure à 86% et une étape supplémentaire a été franchie ces dernières semaines avec une autorisation d’utilisation à partir de janvier 2016 sur prescription médicale dans les services hospitaliers ou les CDAG.

Ce dispositif n’a pas pour but de remplacer le préservatif et les outils de prévention. Il s’adresse uniquement aux personnes présentant des prises de risques élevées et qui acceptent un suivi médical (visites de contrôle, bilans sanguins, dépistages réguliers aux IST et hépatites…). A titre d’exemple, le nombre de contaminations à San Francisco, où la PREP a été généralisée depuis 2012, a diminué de 30% dans la communauté gay.

A AIDES, nous essayons de faire comprendre au public qu’aujourd’hui, même si l’on ne meurt plus du VIH, il nécessite cependant un traitement à vie ; traitement qui, s’il est pris de façon rigoureuse, diminue considérablement la quantité de virus dans le sang au point de ne plus être contaminant pour les partenaires des personnes séropositives. Et pourtant, les personnes vivant avec le VIH subissent au quotidien des discriminations de toutes formes : dans le cadre affectif, familial, amical et professionnel où il n’est pas simple de parler de sa séropositivité à son entourage.

Un rapport établi par AIDES a dernièrement mis en lumière le fait que les candidats à certaines professions devaient révéler leur statut sérologique à travers un dépistage obligatoire (Ecole Nationale de la Magistrature, professions de l’armée…). Vivre avec le VIH expose également parfois à des refus dans les démarches de la vie quotidienne : prêts bancaires, soins dentaires, gynécologiques…

Toutes ces formes de discriminations sont inacceptables et l’association AIDES milite pour gommer ces différences de traitements et lutte ainsi contre la sérophobie !
En conclusion, pour lutter contre le VIH et mettre fin aux nouvelles contaminations en France, le dépistage est un élément indispensable pour savoir où l’on en est de son statut sérologique afin de se protéger soi et ses partenaires sexuels rencontrés à différents moments de son parcours de vie.

Ainsi, si vous souhaitez échanger autour du VIH ou des hépatites virales, trouver gratuitement des outils de prévention, vous faire dépister ou encore si vous êtes concernés par le virus, nos militants se tiennent à votre disposition, dans notre local lors de nos permanences, tous les 2e et 4e mardi de chaque mois de 17h à 20h.












Angers Mag















Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01


cookieassistant.com