Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Jeudi 18 Décembre 2014







Premiers Plans Angers : des futurs informaticiens pour comptabiliser les votes du public


Rédigé par - Le 28/01/2012 - 15:41 / modifié le 30/01/2012 - 09:38


23 ans déjà que les enseignants de l’option informatique du lycée Chevrollier d’Angers assurent, avec une poignée d’élèves, la comptabilité des votes du public après chaque projection des films en compétition au Festival Premiers Plans. Une belle preuve de confiance qui honore l’établissement et qui permet aux lycéens d’acquérir une expérience professionnelle.



Vincent BIGNEBAT, a gauche, en compagnie de trois lycéens, attendant le public
Vincent BIGNEBAT, a gauche, en compagnie de trois lycéens, attendant le public
Ils ne sont pas peu fiers les lycéens du Bac Pro informatique du lycée Chevrollier d’Angers : tirés au sort parmi les volontaires du lycée, ils sont une douzaine, encadrés par quatre enseignants à attendre, plusieurs fois par jour, les spectateurs des films en compétition du Festival Premiers Plans d’Angers. C’est Emmanuelle GIBAULT, permanente de l’association organisatrice qui supervise la petite équipe.

« Nous avons l’impression d’être des privilégiés », commente Rémi, l’un des étudiants en informatique, chargé de saisir les données sur un ordinateur. « Nous sommes à la sortie des salles et nous pouvons voir de près des vedettes du cinéma, nous faire prendre en photo avec elles. C’est très enrichissant », ajoute Thomas, ravi de partager cette expérience valorisante à plus d’un titre.

Mais l’activité n’est pas de tous repos, les futurs informaticiens font presque les deux-huit, tellement l’amplitude horaire est grande. Travaillant en équipe, ils doivent être présents à 8h30 le matin et quitter les lieux la nuit suivante à 2h, après avoir récolté les votes du public dans les urnes, comptabilisé et saisis les informations. En fin de semaine ça pèse sur les organismes : « Nous sommes un peu fatigués et on commence à s’endormir devant l’écran », commente David, l’un des opérateurs de saisie.

« L’opération est rigoureuse et répond à un protocole précis, établi entre l’association organisatrice et le lycée », précise Vincent BIGNEBAT, l’un des enseignants. « C’est très formateur pour nos élèves, lesquels apprennent la ponctualité et le sens des responsabilités. Ça se passe dans une bonne ambiance et c’est plutôt formateur pour eux ».

80 % des spectateurs remplissent un bulletin de vote après chaque séance et sur plusieurs sites : le centre des congrès, les cinémas Variétés et 400 coups, ainsi qu’au théâtre le Quai. La petite équipe hébergée dans le centre congrès, à deux pas de l’auditorium, traite plus de 25 000 bulletins en 9 jours de spectacles, une performance qui plait aux lycéens.

Chaque jour les résultats sont transmis à Claude-Eric POIROUX, le Directeur du Festival et Arnaud GOURMELIN, le programmateur, les deux seules personnes habilitées. Les bulletins sont ensuite conservés dans des enveloppes, datées et classées par jour, et conservées pour preuve, en cas d’éventuelle contestation, dans une pièce fermée à clef. Rien n’est laissé au hasard.

« Les organisateurs nous font confiance. Nous avons de la reconnaissance de leur part et nos élèves ont les mêmes droits que les autres bénévoles », ajoutent les enseignants, Stéphanie ROBINET, Jimmy DUPERRAY et Florence DETHOMAS, lesquels trouvent là un excellent terrain de formation.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com