Près de 200 emplois d'avenir signés en Maine-et-Loire


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 24/05/2013 - 19:02 / modifié le 25/05/2013 - 10:36


Lancé en début d'année, le dispositif des emplois d'avenir qu'est venu soutenir le ministre du travail, Michel Sapin, ce vendredi, se déploie doucement en Maine-et-Loire. Un peu moins de 200 contrats y ont été signé à ce jour. L'objectif est de parvenir à un près d'un millier d'ici à la fin de l'année.



Frank Fleury, patron de la société DSI Laser international et son nouvel employé "d'avenir", Alexandre Delaunay, ont témoigné devant le ministre du travail, Michel Sapin dans les salons d'honneur de la ville d'Angers.
Frank Fleury, patron de la société DSI Laser international et son nouvel employé "d'avenir", Alexandre Delaunay, ont témoigné devant le ministre du travail, Michel Sapin dans les salons d'honneur de la ville d'Angers.
la rédaction vous conseille
C'était le premier rendez-vous de son programme de visite ce vendredi en Maine-et-Loire. Michel Sapin, le ministre du travail, est venu présider lui-même la signature de neuf nouveaux contrats "emplois d'avenir" à la mairie d'Angers.

Un geste d'affinité politique, certes, avec l'équipe municipale de Frédéric Béatse et les parlementaires socialistes présents (Daniel Raoul, Serge Bardy et Luc Belot). Un geste qu'on pourrait aussi apparenter familièrement à du service après-vente d'une des mesures "phare" du plan de relance pour l'emploi du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

"Près de 500 000 jeunes en France n'ont pas de vrai bagage et de formation suffisante pour avoir confiance en la vie. Les emplois d'avenir, c'est le retour de la confiance" a soutenu le ministre devant un parterre de jeunes et quelques chefs d'entreprise qui ont témoigné de l'intérêt trouvé dans le dispositif.

L'occasion d'apprendre, auprès de la direction départementale du travail, que le nombre d'emplois d'avenir signés en Maine-et-Loire approche tout doucement de la barre des 200. Le chiffre n'est pas anecdotique mais il convient de le resituer au regard de l' "enveloppe" qui a été attribuée au département : 1116 emplois d'avenir sur un objectif total de 20 000 en France pour 2013.

En clair, il y a encore de la marge pour déployer pleinement le dispositif en Anjou d'ici à la fin de l'année. "Pour notre entreprise qui travail dans un secteur de niche, sans parcours de formation dédié, c'est une bonne opportunité pour former un jeune" a plaidé Frank Fleury, le gérant de l'entreprise DSI Laser international (Cantenay-Epinard), une société spécialisée dans la soudure laser. A ses côtés, Alexandre, son nouvel employé, a raconté sa difficulté à se stabiliser professionnellement entre un CAP d'électricien qui ne lui "a pas trop plu" et trois années d'intérim.

Du côté de la ville d'Angers, 18 contrats ont été signés tous services confondus à ce jour. Et l'objectif est de parvenir à une cinquantaine d'ici à la fin juin.




















Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06



cookieassistant.com