Printemps des poètes : les angevins invités à prendre la plume


Rédigé par - Angers, le 07/01/2013 - 17:57 / modifié le 07/01/2013 - 19:01


Coucher sur le papier un petit poème de son inspiration, c’est ce que propose la Ville d’Angers dans le cadre de la 15e édition du Printemps des poètes qui aura lieu au mois de mars prochain. Les poètes en herbe ou confirmés sont invités à déposer leur œuvre originale dans l’une des urnes prévues à cet effet du 7 au 25 janvier 2013.



Printemps des poètes : les angevins invités à prendre la plume
la rédaction vous conseille
Organisé chaque année sur le plan national, le printemps de poètes 2013, quinzième du nom aura lieu du 9 au 24 mars prochain, avec pour thème : « la voix du poème ».

« Dès sa naissance, au début des temps humains, la poésie est une parole levée. Qu'il soit murmure, cri ou chant, le poème garde toujours quelque chose de son oralité native. Il est donc peu ou prou une affaire de voix, la voix intérieure du poète répondant aux voix du monde », écrit Jean-Pierre Siméon, directeur artistique national du printemps des poètes. « Le partage des poèmes dans la cité, qui est depuis quinze ans l'ambition du Printemps des Poètes, passe nécessairement par la voix haute. Le Printemps des Poètes 2013 fera entendre plus que jamais cette polyphonie vivante ».

Angers, comme dans de nombreuses villes de France s’associe à cette initiative qui permet de reprendre goût avec cette forme d’art écrite et parlée.

Les Angevins qui le souhaitent peuvent dès aujourd’hui s’associer à leur manière au Printemps des poètes. « Pour fêter dignement cette 15ème édition, en mars prochain, un « bain de poésie » sera déversé sur la Ville », annonce la mairie.
Pour participer à ce flot de poème, chacun peut y aller de sa plume et coucher sur papier son inspiration. Les poèmes produits sont à déposer dans des urnes dédiées présentes dans les mairies et bibliothèques de quartier.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag