Prison d’Angers : Christophe Béchu interpelle la garde des Sceaux


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 06/11/2012 - 21:53 / modifié le 06/11/2012 - 21:58




Le Pré Pigeon, l'actuelle prison d'Angers, située en centre-ville
Le Pré Pigeon, l'actuelle prison d'Angers, située en centre-ville
Où en est la nouvelle prison d’Angers ? Prévue à l’horizon 2017 par le gouvernement précédent, il semble bien que le projet du nouveau centre pénitentiaire ou de la maison d’arrêt, selon les publics visés, est pour l’instant au point mort.

Le fait que le projet puisse être abandonnée, alors qu’Angers possède l’une des plus anciennes maisons d’arrêt de France, inquiète le président du Conseil de Maine et Loire et surtout sénateur, qui a profité de l'audition de la Garde des Sceaux, Christine Taubira, au Sénat, pour l’interpeller sur le sujet.

Il n’a pas manqué de lui rappeler que cet établissement construit en 1856 fait l’objet d’une densité de population carcérale bien au-dessus des limites acceptables ( 240 places pour environ 350 détenus), rendant la situation insoutenable.

« Le gouvernement précédent s’était engagé à la reconstruire en raison de l’indignité de l’accueil réservé aux détenus », a rappelé le sénateur, en invitant la ministre à se rendre sur place pour constater l’état de cette prison et les conditions de détention.


















Angers Mag