Protection de l'enfance, Valérie Trierweiler en visite à Angers


Rédigé par - Angers, le 04/06/2013 - 20:51 / modifié le 04/06/2013 - 21:04


Sollicitée pour présider un colloque national sur les violences faites aux enfants, le 14 juin au Sénat, la Première dame française, Valérie Trierweiler, s'est rendue sur le terrain à Angers ce mardi après-midi. Au Village Saint-Exupéry, un foyer départemental d'accueil, elle a rencontré et écouté des professionnels dont les pratiques sont souvent citées en exemple.



Valérie Trierweiler a effectué la visite aux côtés de deux sénateurs et président de Conseil Général, confrontés aux mêmes problématiques : celui de l'Isère, André Vallini (PS) qui organise le colloque (au centre) et celui du Maine-et-Loire, Christophe Béchu (UMP) qui a présidé le Groupement de l'enfance en danger.
Valérie Trierweiler a effectué la visite aux côtés de deux sénateurs et président de Conseil Général, confrontés aux mêmes problématiques : celui de l'Isère, André Vallini (PS) qui organise le colloque (au centre) et celui du Maine-et-Loire, Christophe Béchu (UMP) qui a présidé le Groupement de l'enfance en danger.
la rédaction vous conseille
Sa venue n'a été dévoilée aux enfants qu'au dernier moment. Elle n'a pas fuité dans la presse non plus avant ce mardi, limitant les risques de perturbations liés au déplacement d'une personnalité. Seuls quelques opposants au mariage pour tous, manifestement bien informés, ont tenté de montrer le bout de leur nez mais ils ont été maintenus à l'écart par des policiers déployés en nombre autour du Village Saint-Exupéry, rue de Frémur.

La compagne du Président de la République, Valérie Trierweiler, est donc revenue une nouvelle fois sur ses terres angevines ce mardi. Mais cette fois-ci en visite officielle. Une visite destinée à préparer le colloque qu'elle présidera le 14 juin prochain au Sénat sur le thème des violences faites aux enfants, organisé par André Vallini, le sénateur et président du Conseil Général de l'Isère.

Pourquoi à Angers ? Et pourquoi au Village Saint-Exupéry ? Parce que dans cet établissement public d'accueil, lié au Conseil Général de Maine-et-Loire, travaille notamment un pédopsychiatre de renom, le Dr Daniel Rousseau, qui est associé au pilotage scientifique de ce colloque, a expliqué la Première dame française. Parce que ce foyer est aussi souvent cité en exemple en matière de prise en charge de l'enfance maltraitée.

"C'est peut-être le seul en France où les professionnels travaillent de façon aussi étroite avec les travailleurs sociaux" a rappelé Christophe Béchu, le président du Conseil Général et ancien président du Groupement national de l'enfance en danger.

L'enfance maltraitée, grande cause nationale 2014 ?

Repérage, signalement, suivi... Sur les trois grandes problématiques que souhaite aborder le colloque organisé par son collègue, André Vallini, les services sociaux du Conseil Général de Maine-et-Loire ont eu l'occasion d'avancer et de remettre en cause leurs pratiques ces dernières années.

Et pour cause. L'affaire de pédophilie d'Angers et le gigantesque procès qui l'a suivie sont passés par là, bousculant l'institution et les professionnels. Un mal pour un bien ? Sans aucun doute. Mais aujourd'hui, les services de protection sociale de l'enfance en Maine-et-Loire croulent sous la demande. Les 107 places du Village Saint-Exupéry sont occupées, obligeant ses responsables à réfléchir à d'autres alternatives de prises en charge.

Un contexte qui n'a manifestement pas échappé à Valérie Trierweiler. "Écouter les professionnels, c'est toujours positif. Ce qu'il en ressort, c'est sans doute la nécessité d'un placement précoce pour les enfants pour qui c'est nécessaire : plus le placement est tôt, plus l'enfant a des chances de s'en sortir" a t-elle indiqué à la sortie de sa visite, évoquant aussi "la nécessité d'augmenter le nombre de places puisque les placements sont de plus en plus nombreux".

André Vallini, qui souhaite que l'enfance maltraitée soit reconnue grande cause nationale en 2014, entend profiter du colloque pour se faire entendre du gouvernement et "proposer des solutions concrètes pour améliorer les dispositifs". Un vœu, soutenu "sans réserve" par Christophe Béchu, en phase avec son homologue socialiste sur le sujet. Reste à savoir si la Première dame française contribuera à l'exaucer.

Plus d'infos sur le colloque du 14 juin.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par AUPA BAIONA le 05/06/2013 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
écouter les professionels de la protection de l'enfance?
ceux là même qui mentent outrageusement pour que des enfants restent en foyer ou soit placer en foyer afin que leur poste et donc leur salaire soit conserver?
pourquoi ne jamais écouter les enfants qui veulent juste retrouver leurs parents dont ils ont été separés suite a un procés faussé. voici des chiffres qui font qu'ils placent a tord des enfants en foyer et que les educateurs font tout pour les garder. dans ce pays il est facile de d...

2.Posté par SOS Parents Abusés le 05/06/2013 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien d'accord avec vous AUPA BAIONA, c'est un terrible constat de maltraitance institutionnel que personne ne entendre parler.
Nous avons d'ailleurs publié un rapport en commun avec une autre association le CEDIF sur ce sujet et donner quelques voies pour son amélioration et dont personne n'a envie de voir changer.

Rapport complet disponible ici en PDF:

http://ddata.over-blog.com/2/49/75/55/Rapport-associatif-relatif-a-la-protection-de-l-enfance-edi.pdf

3.Posté par sandrine mahieux le 05/06/2013 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis tout a fait d'accord avec vous c'est honteux que les enfants n'ont pu être écoutés car ils auraient plein de chose a dire sur le sujet car ils oublient de dire que ce sont des enfants qui seront probablement sdf ou malade psychologiquement car ont détruit une famille alors qu'il y aurais des solutions moins couteuse pour gerer une difficulter familiale et puis les parents qui sont détruis pourquoi ne pas les entendre cela s'appelle de la discrimination car ils sont plus concernés que ...

4.Posté par trublion le 06/06/2013 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel scandale ! des propos inacceptable de cette dame .
je suis choqué , car l'ASE n"aide pas , elle détruit les familles
institution opaque et cloisonnée ne fonctionnant qu'avec les subventions publiques
on n'écoute pas les enfants et encore moins les parents .
c'est honteux !

5.Posté par Faucoup Yves le 01/07/2013 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfance maltraitée : le combat démagogique de la Première Dame

Ainsi faudra-t-il qu’une conjointe d’un chef d’Etat se consacre toujours au social, et plus précisément aux personnes vulnérables, et plus encore aux enfants malheureux. Madame Pompidou avait choisi les personnes âgées, Madame Giscard d’Estaing avait créé une Fondation « oeuvrant pour l’enfance » (sic), Madame Chirac avait lancé les pièces jaunes (action surtout orientée vers les enfants). Madame Sarkozy avait du lâcher la guitare ...















Angers Mag











Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00



cookieassistant.com