Qu’est-ce qui fait courir le député Bardy ?


Rédigé par - Angers, le 28/02/2013 - 22:20 / modifié le 01/03/2013 - 22:24


Il aura fallu près de neuf mois, le temps d’une gestation, pour que le député Serge Bardy, élu en juin dernier dans la 6e circonscription de Maine et Loire, se repère dans le dédale de l’Assemblée Nationale. Désormais bien intégré, il partage son temps entre son siège dans l’hémicycle, ses actions de terrain, sa famille et la course à pied, au petit matin dans les rues de la capitale.



Le député Serge Bardy, à la place 400, celle qui lui est attribuée dans l'hémicyle du Palais Bourbon
Le député Serge Bardy, à la place 400, celle qui lui est attribuée dans l'hémicyle du Palais Bourbon
la rédaction vous conseille
Elu du groupe SRC (Socialiste Républicain et Citoyen) apparenté PS, parti dont il fut exclu pour dissidence lors des dernières législatives, Serge Bardy, membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire, a trouvé sa place au sein de l’hémicycle du Palais Bourbon à Paris.

Homme de conviction toujours solidement ancré à gauche, même s’il fut écarté de son parti d’origine pour avoir osé se présenter contre la candidate désignée, Serge Bardy, partage désormais son temps entre les séances à l’Assemblée Nationale, les rencontres sur le terrain de sa circonscription, près de trois jours par semaine, sa famille et ses amis. « Même si le travail parlementaire me prend beaucoup de mon temps, je ne veux pas sacrifier ma famille et mes amis », confiait hier le député lors d’une visite de l’Assemblée Nationale par un groupe de militants angevins.

« Le plus difficile c’est la gestion du temps. Je passe environ 18h par jour de travail ininterrompu à l’Assemblée, ce qui représente dans le meilleur des cas 4h de sommeil par nuit. C’est peu, heureusement il y a le TGV pour se reposer », poursuit le député, lequel est parfois dérangé par des voyageurs qui le reconnaissent et ne manquent pas de lui poser des questions sur leur territoire.

Pas facile d’être parlementaire. Un petit tour sur le site web « nos députés.fr », l’observatoire citoyen de l’activité parlementaire, pour constater que depuis sa prise de fonction, le député angevin fait partie des 150 parlementaires les plus assidus avec 25 semaines d’activité et 50 présences en commission.

« Dans l’hémicycle ça tient parfois du théâtre »

S’il a déjà posé 24 questions écrites et une orale, il n’a signé que 9 amendements et proposé aucun projet de loi. Il a bien sûr participé au projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe avec 4 interventions et à la création des emplois d’avenir avec deux interventions.

« Le plus intéressant c’est le travail en commission », explique le député, « dans l’hémicycle ça tient parfois du théâtre, notamment lors des questions au gouvernement le mercredi. C’est un tel chahut que l’on n’entend pas tout ». C’est d’autant plus difficile pour lui qu’il est placé à la dernière rangée, à la place 400, exactement. « Vu le nombre de députés et le peu de temps dont l'on dispose pour poser une question au gouvernement, on à une chance de poser une seule question pendant toute sa mandature. C'est peu ».

« Et pour le vote, ça t’arrive de te tromper ? » questionne un militant. « C’est vrai que ce n’est pas facile, on a peu de place pour poser ses dossiers, et les boutons permettant de voter sont parfois cachés. Mais j’ai une technique, je me prépare en posant le doigt au-dessus du bouton choisi au départ. Et au moment de voter, je n’ai plus qu’à appuyer ».

Très proche de ses électeurs, le député Bardy livre tous les petits secrets de l’Assemblée à ses visiteurs, tout ce qu’il a découvert au fil du temps et notamment une certaine forme de routine dans l’hémicycle. « On passe à peu près vingt amendements à l’heure et chacun a deux minutes pour s’exprimer. Une fois le temps passé, le président coupe le micro. Les premières fois on termine en parlant dans le vide ».

L’élu angevin que l’on découvre membre de la Confrérie de la tête de veau depuis 15 ans est aussi un sportif. Il court tous les matins dans Paris, vers 5h avant de prendre son travail, à 8h, pour préparer son prochain marathon, celui de Berlin, en septembre prochain.

Actuellement, il travaille sur la publication de la réserve parlementaire des députés. Il n'est pas le premier, mais il s’était engagé à rendre des comptes lors de sa campagne électorale et surtout « à être plus transparent sur l’utilisation des deniers publics ».

Il déclare avoir publié sur son site internet et le site de Libé la répartition des 133 000 euros qui lui ont été attribués au titre de la réserve parlementaire. Il espère que la plupart de ses collègues feront de même. « Pour réhabiliter la politique dans l’opinion, la transparence de l’utilisation des fonds publics doit être totale », confie-t-il à aux visiteurs en la raccompagnant. « Les citoyens doivent savoir à quoi est utilisé la réserve parlementaire ».




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Tonton Flingueur le 01/03/2013 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment, une vie de chien, député... non vraiment pas facile...
on se demande pourquoi ils veulent tant la place.















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com