Quand Luc Belot prend une deuxième raclée... avec le sourire


Rédigé par - Angers, le 11/09/2014 - 17:08 / modifié le 18/09/2014 - 07:43


Après s’être incliné au mois de mars, au sein du team Béatse, lors du deuxième tour des élections municipales d’Angers (54-46), le député socialiste Luc Belot a remis le couvert mercredi soir, cette fois avec l’équipe des députés. Gardien remplaçant de l’équipe parlementaire de football, l’élu angevin s’est incliné 12-1 face aux Variétés Club de France. Une deuxième déculottée dans l’année… mais cette fois-ci à visée caritative !



Luc Belot, pas mécontent d'avoir pris un but...  (Extrait vidéo LCP - Huffington Post - Dailymotion)
Luc Belot, pas mécontent d'avoir pris un but... (Extrait vidéo LCP - Huffington Post - Dailymotion)
la rédaction vous conseille
Bon, OK, c’est un peu facile, mais après tout, autant rire avec eux des petits travers de nos députés que perdre son temps à lire la prose fielleuse d’une femme trahie.

On le savait totalement accroc au palet de hockey, mais l’élu socialiste Luc Belot, lorsqu’il siège à l’Assemblée nationale, ne crache jamais sur une occasion d’aller taper dans un ballon rond. Et il mouille le maillot ! Mercredi soir, lui et ses petits collègues de l’Assemblée nationale sont allés défier, sur un terrain au pied de la Tour Eiffel, le mythique Variétés Club de France, pour un match caritatif en faveur du service cardiologie pédiatrique du centre hospitalier Necker-Enfants malades (104 500 € récoltés).

Face aux Rochetau, Puel, Pirès ou autres Sonny Anderson, il n’y a pas eu match : les élus ont été défaits 12 buts à 1 par les anciens pros. Et le député angevin Luc Belot était au premières loges pour assister à la démonstration : gardien remplaçant au coup d’envoi, l’habituel portier de hockey a enfilé les gants, gratifiant la maigre assistance et les caméras de La Chaîne Parlementaire (LCP) de quelques plongeons racés (oui, on se moque)… sans pour autant parvenir à stopper l’hémorragie. "Je suis arrivé dans cette équipe un peu par hasard parce qu'il leur manquait un deuxième gardien", explique Luc Belot, qui est retourné dans l'hémicycle, avec ses coéquipiers, deux heures à peine après le match, pour étudier la loi sur le vieillissement. "Gardien de hockey, oui, de handball également, mais je n'avais jamais été gardien de but". La preuve par l'image (ci-dessous).

A six mois d’intervalle, l’élu socialiste a donc pris une deuxième déculottée, après celle –politique- vécue à l’occasion des élections municipales angevines. Mais la dernière en date l'a bien plus amusé que la première. "J'ai eu l'occasion de rencontrer pour la première fois et de discuter avec l'une de mes idoles de jeunesse, Dominique Rocheteau", conclut Luc Belot. "Et il n'y a pas de honte à se prendre un but de Robert Pirès, non ?"





Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par tonton flingeur le 11/09/2014 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
avec les salaires qu'ils ont, feraient mieux de donner directement au lieu de faire les guignols sur un terrain.

2.Posté par laurent le 12/09/2014 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MDR, c'est bien un député qui a de l'humour, au moins ça nous change des sinistres en tout poil !

3.Posté par tonton flingueur le 12/09/2014 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est bien triste de s’émerveiller de la politique spectacle...on n'est pas prêt de sortir du bourbier.

4.Posté par Ange20 le 12/09/2014 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour ce petit sujet qui démontre que les journalistes ne sont pas que des gens coincés et sans humour. Bon, le député en question n'a pas du apprécier. S'il est d'un bon niveau il doit être au dessus de ça et quoiqu'on en pense il faisait cela pour une bonne cause, c'est l'essentiel, le reste reste ce n'est que de la poilade. Sa piètre prestation sportive pèse bien peu a coté de cet élan de générosité dont il a fait preuve.















Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51



cookieassistant.com