Quand le bestiaire de Solotareff arrive à Quai...


Rédigé par - Angers, le Mercredi 8 Janvier 2014 à 22:06


C'est l'un des événements de cette rentrée culturelle : dans le cadre du festival Premiers Plans, l'artiste Grégoire Solotareff expose "Animal" au Quai, une création basée sur le travail qu'il réalise depuis plus de 25 ans sur un bestiaire singulier.



Grégoire Solotareff a découvert mercredi avec satisfaction la mise en place de son exposition "Animal".
Grégoire Solotareff a découvert mercredi avec satisfaction la mise en place de son exposition "Animal".
la rédaction vous conseille
Le loup de Solotareff aurait pu débarquer au Quai sans crier gare : c'eût été une insulte au talent du génial artiste parisien, dont les livres jeunesse ont fait le tour du monde.

Tout part d'un timing parfait : d'un côté, Grégoire Solotareff, auteur jeunesse, réalisateur, souhaite explorer d'autres frontières. "Tout ça était dans ma tête depuis longtemps", confie cet ancien médecin. "Pendant mon travail sur "Loulou et l'incroyable secret" (NDLR sorti sur les écrans à la fin de l'année 2013), je retrouvais mon atelier pour y peindre de grandes toiles. Le coup de fil de Xavier Kawa-Topor est arrivé à point nommé."

De l'autre, l'abbaye de Fontevraud, devenu un lieu de référence du cinéma d'animation, est prête à s'embarquer dans une aventure sans précédent : elle y associe l'EPCC Le Quai. Une page de plus dans le cheminement artistique des deux structures : "C'est une suite assez logique puisque les années précédentes, nous avions déjà travaillé ensemble pour accueillir des réalisateurs, conteurs et plasticiens, en la personne de Florence Miailhe, puis de Christian Volckmann et Raphaël Thierry", souligne Xavier Kawa-Topor, le patron de l'abbaye. "Cette nouvelle étape dans le parcours artistique de Grégoire Solotareff répondait en tous points à nos ambitions", complète Christian Mousseau-Fernandez, son homologue du Quai.

C'est là, en bord de Maine, dans le cadre évident du festival Premiers Plans, que Grégoire Solotareff revient aux origines du loup, aux origines de tout. "Les dimensions de la salle me faisaient un peu peur, j'avais peur que mes toiles soient un perdus dans tant d'espace. Mais finalement, je trouve qu'il y a un bel écho chromatique entre les toiles, les images de films, les fenêtres orange et les panneaux colorés du lieu", commente en direct l'artiste.

Un pedigree exceptionnel

Et l'homme ne s'est pas contenté de "rouvrir les cartons" pour composer son exposition. Non, il a mis en peinture, de son trait si caractéristique, sur des toiles de 2 mètres par trois, un bestiaire exceptionnel. Celui qu'il a dans la tête depuis ses premiers pas dans le dessin jeunesse et qui a trouvé sa quintessence dans la figure de Loulou, succès de toile et d'édition.

Pour la première fois, Solotareff donne également à voir au public ses talents de plasticiens. "Je sculpte depuis longtemps la terre, mais j'avais en tête l'idée de bancs publics où les gens pourraient s'asseoir, quelque chose de ludique, de coloré." C'est chose faite, avec sept bancs en fibre de verre et résine, représentant chacun... un animal. "Cette fascination vient de l'enfance, lorsque je copiais les illustrations des Fable de La Fontaine. Elle ne m'a jamais quitté".

"Animal" - c'est le titre de cette installation - est présenté au Quai du 8 janvier au 22 février, avant de rejoindre l'abbaye de Fontevraud au printemps. Peintures monumentales, sculptures, croquis préparatoires au film Loulou, c'est un univers graphique tout entier qui est offert aux plus jeunes. Une chance unique, aussi, de mettre un pied dans l'histoire de l'art, avec le pedigree remarquable de Loulou.

Exposition "Animal", au Quai, du 8 janvier au 21 février 2014. Entrée libre.
Des projections de "Loulou" et "U" sont également organisées en présence de Grégoire Solotareff, ainsi qu'un travail en direction des scolaires.


Lire l'interview complet de Solotareff sur le blog littéraire Des mots à la Marge



Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com