Quand le rock angevin s'exporte au Texas

Quand le rock angevin s'exporte au Texas (2/5)


Rédigé par Sébastien MICHAUD - Angers, le Mardi 13 Mai 2014 à 07:05


Capitale du Texas jumelée à Angers depuis 2012, Austin accueillait du 1er au 4 mai la 7e édition de son « Austin Psych Fest » (ou « Levitation »). 4 jours de concerts regroupant la crème de la scène rock psychédélique américaine et européenne. Parmi les quelque 80 groupes présents (!!!), les Angevins d’Eagles Gift et, en coulisses, une délégation de la structure Austin Angers Music. Journaliste à Chérie FM et co-animateur de l'émission Rocking Angers sur Angers Télé, Sébastien Michaud était du voyage. Toute cette semaine, il nous en raconte l'essentiel.



Réunion de travail pour l'équipe d'Austin Angers Music en compagnie de Sujiro Seam, Consul Général de France à Austin, et de l’entrepreneur parisien Louis Montagne. Objet : la préparation de la présence d'Angers au prochain festival South by Southwest (photo Sébastien Michaud).
Réunion de travail pour l'équipe d'Austin Angers Music en compagnie de Sujiro Seam, Consul Général de France à Austin, et de l’entrepreneur parisien Louis Montagne. Objet : la préparation de la présence d'Angers au prochain festival South by Southwest (photo Sébastien Michaud).
la rédaction vous conseille
Jeudi 1er mai au matin : émergeant d’une courte nuit, les quatre d’Eagles Gift récupèrent du décalage horaire alors que l’équipe d’Austin Angers Music, elle, file downtown pour une réunion de travail destinée à préparer sa présence au prochain festival South by Southwest.

Parmi ses principaux interlocuteurs, Sujiro Seam, Consul Général de France à Austin, et l’entrepreneur parisien Louis Montagne, pilote du French Tech Club en mars dernier au festival, un vaste espace de rencontres et de communication autour du savoir-faire français, mêlant start-ups, sponsors, médias et artistes. Une opportunité de s’illustrer, du coup, pour quelques acteurs du savoir-faire angevin comme les inusables musiciens de Lo’Jo, le label Yotanka ou encore l’équipe du restaurant Chez Rémi…

Au Texas, en mai, la météo ne fait pas de cadeau : 30°C l’après-midi… à l’ombre. Histoire de ne pas se liquéfier sur place, petite visite au frais chez un disquaire exhibant fièrement derrière son comptoir une guitare dédicacée par les Rolling Stones !

Les instruments loués en ville quelques heures auparavant par les Eagles Gift, eux, ne sont jamais passés dans les mains de la bande à Mick Jagger, mais feront quand même l’affaire… À 24 heures de leur prestation au festival, Romain, Hugo, Stw et Chris combattent la chaleur à grands coups de bière locale « Lone Star », tandis que Christophe Davy, alias « Doudou », s’active à la programmation du prochain festival « Levitation » au Chabada.

"Tenues sexy pour les demoiselles, barbes ou moustaches, cheveux longs, tatouages et bandanas pour les hommes"

"Rien ne manque non plus, dans le style rétro, aux Canadiens d’Elephant Stone : effets visuels aux couleurs flashy, refrains peace & love et guitares noyées de reverb’" (photo Sébastien Michaud).
"Rien ne manque non plus, dans le style rétro, aux Canadiens d’Elephant Stone : effets visuels aux couleurs flashy, refrains peace & love et guitares noyées de reverb’" (photo Sébastien Michaud).
Notre homme possède un CV plus que fourni : ex-manager des Thugs, ex-programmateur de Rock en Seine, et surtout boss angevin de Radical Productions, tourneur de Placebo, Foo Fighters, White Stripes… Le succès du 1er « Levitation-France » en septembre 2013, c’est aussi lui en grande partie : deux jours d’extase psychédélique sur le modèle texan, à guichets fermés, et un public venu des quatre coins d’Europe. Alors, quels noms pour les 19 et 20 septembre prochain ? De grands noms, assurément, mais… motus. Rien n’est encore signé.

20h : départ pour le Mohawk, un des 2 clubs ouverts ce soir pour la fiesta pré-festival. Le lieu est idéal. Deux scènes reliées par un bar, dont l’une à ciel ouvert, offrant ses gradins à un public au look mi-rock’n’roll, mi-hippie. Tenues sexy pour les demoiselles, barbes ou moustaches, cheveux longs, tatouages et bandanas pour les hommes.

Sur scène, rien ne manque non plus, dans le style rétro, aux Canadiens d’Elephant Stone : effets visuels aux couleurs flashy, refrains peace & love et guitares noyées de reverb’… J’envisage sérieusement de me commander une bière au chanvre bio avant d’être ramené à la raison par le rock garage des Night Beats. Début de pogo devant la scène. Du psyché, certes, mais furieux, brut de décoffrage et ultra efficace. Le reste de la soirée ? Un tour rapide au club Red 7, pour assister au début du set des Wharlocks, puis… rideau. Impossible de tout faire, de tout voir. Et puis demain est un grand jour…

Night Beats : "Du psyché, certes, mais furieux, brut de décoffrage et ultra efficace" (photo Sébastien Michaud).
Night Beats : "Du psyché, certes, mais furieux, brut de décoffrage et ultra efficace" (photo Sébastien Michaud).












Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com