Quand les vins du Layon coulent en ville d’Angers


Rédigé par - Angers, le 07/12/2014 - 09:28 / modifié le 08/12/2014 - 09:29


Pour la première des « Instants coteaux du Layon », organisée samedi soir dans le Forum des Arts Vivants du Quai, les vignerons angevins ont de quoi être satisfaits. Les amateurs de bon vin ont fait le déplacement pour découvrir les moelleux du Layon, mais aussi pour apprendre à les accorder avec des mets. Et à deux semaines de Noël, c’était plutôt bienvenu.



Plusieurs centaines d'Angevins se sont déplacés pour gouter la sélection de vins présentée par les vignerons du Layon
Plusieurs centaines d'Angevins se sont déplacés pour gouter la sélection de vins présentée par les vignerons du Layon
la rédaction vous conseille
Nous ne constatons pas de baisse globale de nos ventes, mais nous observons que nous vendons moins de bouteilles à Angers qu’ailleurs, comme si les Angevins se désintéressaient de ce vin produit à côté de chez eux. D’où l’idée de venir leur faire goûter une sélection de nos meilleurs vins », expliquait  Stéphane Branchereau du Domaine des Forges à St Aubin de Luigné.   
 
Organisée par les vignerons du Layon et Interloire, l’interprofession des vins du Val de Loire, ce petit événement visait donc à faire découvrir ou redécouvrir les appellations « coteaux du Layon », « coteaux du Layon Villages », et « coteaux du Layon 1er cru Chaume ». Tous ces vins sont issus des vignobles plantés sur les rives pentues et ensoleillées du Layon, une petite rivière de 90 km qui prend sa source à St Maurice-la-Fougereuse (79) et se jette dans la Loire à Chalonnes-sur-Loire, à 23 km d’Angers.
 
La dizaine de vignerons présents samedi soir, présentait différents vins moelleux et liquoreux,en musique et accompagnés de mets régionaux, salés et sucrés. « Nous n’avons pas choisi cette date au hasard. Les vins du Layon se servent en apéritif et accompagnent très bien le foie gras des repas de fêtes, mais aussi d’autres plats. C’est ce que nous voulons démontrer ce soir », poursuivait Stéphane Branchereau
 
« Le Layon, c’est un vin que j’aime bien. C’est l’occasion de le connaître un peu mieux »
 
Les Angevins ne se sont donc pas fait prier et sont venus nombreux déguster ce vin dans une ambiance chaleureuse et musicale avec le duo folk « Guillaume des Blankass ». Pour six euros, les novices comme les épicuriens, pouvaient acheter un verre estampillé « Layon » et un carnet de neuf tickets pour aller goûter les vins proposés selon plusieurs pôles accompagnés d’un met s’accordant à merveille avec la sélection de vins proposée.
 
« Le Layon, c’est un vin que j’aime bien. C’est l’occasion de le connaître un peu mieux en venant ici et de passer un bon moment avec des amis », soulignait Raphaëlle, une jeune Nantaise, tout juste débarquée à Angers pour raison professionnelle. « Je m’intéresse aux moelleux et pour l’instant je viens de goûter un 2013, il est un peu jeune, mais il est déjà bon ». Les visiteurs ont apprécié l’initiative, « une occasion de faire des découvertes et garnir sa cave pour les fêtes de fin d’année ».
 
A l’issue de cette soirée festive, certains amateurs sont repartis avec un tablier de sommelier siglé « coteaux du Layon », gagné au concours organisé pour l'occasion, pour épater la galerie lorsqu’ils serviront du vin lors des repas de fêtes. Des carnets de recettes  élaborés par le boulanger-pâtissier Nicolas Becam étaient également proposés, rappelant au passage que les vins du Layon accompagnèrent pendant longtemps les desserts. Ce qui n’est plus vraiment le cas aujourd’hui, les vins doux s’étant fait damer le pion par les crémants de Loire. « Les vins moelleux tels que les Layon et Chaume sont idéals pour l’apéritif, ils sont plus agréables pour le palais et meilleurs pour la santé qu’un whisky, même s’il en existe de très bons », avançait Stéphane Branchereau.
 
Dans tous les cas, l’expérience conduite ce samedi est plutôt réussie et nul doute qu’elle devrait se renouveler si l’on en croit les organisateurs.
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Elisabeth Poulain le 13/03/2015 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bonne initiative, qui en plus s'inscrit dans la continuation du lien entre la dégustation de vin ligérien et les Angevins, qui a été noué pour la première fois cette année par le Parc des Expositions d'Angers, lors du Salon des Vins de Loire, dans un cadre emblématique, au Quai, face au Château d'Angers, en plus...








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com