Que fait ce bus abandonné en centre-ville d’Angers ?


Rédigé par - Angers, le 08/05/2013 - 08:27 / modifié le 11/05/2013 - 23:43


Peut-être l'avez-vous remarqué ? Un autobus de la société Kéolis, opérateur de transports pour les lignes Irigo de l’agglomération d’Angers attend sagement, depuis plusieurs semaines, sur la voie réservée aux transports en commun de l’Avenue du 11 novembre. En panne ou abandonné ?



Le bus Kéolis installé chaque matin sur l'avenue du 11 novembre à Angers
Le bus Kéolis installé chaque matin sur l'avenue du 11 novembre à Angers
Un bus sans affichage de direction, sans chauffeur ni passager, semblant abandonné à son triste sort, à proximité du centre-ville d’Angers, c’est ce qui attiré l'attention de l’un de nos lecteurs.

Vérification faite auprès de l’opérateur Kéolis, le bus en question n’est pas abandonné et pas plus en panne. « Il s’agit d’un bus de réserve, permettant de remplacer rapidement un autre bus en panne », précise-t-on chez l’opérateur. Un second bus de réserve est également positionné sur la place Lorraine. « Ces bus sont installés le matin tôt et ramené au dépôt le soir tard ».

Pour Kéolis, ces bus positionnés au plus près des zones de fort trafic « permettent de ne pas faire attendre trop longtemps les passagers en cas de panne ou de forte affluence ».

L’opérateur profite de l’occasion pour informer les passagers sur les modifications d’horaires pendant le pont du 8 mai et de l’Ascension sur l’ensemble du réseau Irigo.

Mercredi 8 et jeudi 9 mai, les lignes urbaines et suburbaines circulent selon les horaires verts du dimanche et des jours fériés.

Vendredi 10 mai, les lignes urbaines 1 à 14 et la ligne de tram A circulent en horaires rouges du samedi. Des dessertes spécifiques des zones d'activité sont mises en place.

Les lignes suburbaines 30 à 43 circulent normalement, en horaires bleus de période scolaire.

Aucun circuit scolaire ne circule pendant le WE.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag