Que la honte soit avec nous


Rédigé par yannick Sourisseau - Angers, le 08/03/2009 - 17:19 / modifié le 09/03/2009 - 21:55


La France, notre beau pays, dont on enviait, au 19ème siècle, la courtoisie, serait-elle devenue le pays de l'intolérance et du manque de respect. Pour preuve ce qu'ont vécu deux dames dans un cinéma angevin.



Que la honte soit avec nous
Dans les salles de cinéma, les spectateurs qui ne se connaissent pas, ont pris la fâcheuse habitude de s’éloigner d’une place de leurs voisins. Au fur et à mesure du remplissage, des places unitaires, restent libres. Ces places, par simple glissement des occupants, permettent de loger des couples ou parfois une petite famille. Mais faut-il pour cela que les spectateurs en place fassent preuve de courtoisie et acceptent de se déplacer ?

Ce samedi, lors d’une séance plutôt familiale, deux jeunes femmes confortablement installées au beau milieu d’une rangée disposaient de part et d’autre d’une place libre. Arrivent alors deux autres femmes, beaucoup plus âgées, lesquelles demandent gentiment aux jeunes femmes de bien vouloir se déplacer pour que les deux amis (ou mère et fille), puisse s’installer l’une à coté de l’autre, comme on le souhaite en pareille circonstance. « Non je n'ai pas envie » répond froidement l’une des jeunes femmes, contraignant ainsi les deux dames à se séparer.

Il aurait été tellement simple, pour ces jeunes femmes, d’être polis et courtois et de permettre à ces deux dames de passer un moment agréable. Mais NON nous sommes bien dans le pays de l'intolérance, du chacun pour soi et du manque de savoir vivre.

D’ailleurs, le même jour, à la sortie de la séance de cinéma, mon épouse a lourdement chuté sur le sol. Elle est restée plusieurs secondes à terre, le temps de reprendre ses esprits. Tout le monde sortait et s’écartait sans que quelqu’un s’arrête pour s’inquiéter de son état et éventuellement lui prêter secours. A peine si certains ne lui ont pas dit qu’elle gênait la sortie. Heureusement elle a pu se relever avec seulement quelques ecchymoses.

La France tombe bien bas, honte à nous …


LES TAGS : humeur

















Angers Mag











Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20



cookieassistant.com