Quels projets, quelles priorités en 2015 aux Ponts-de-Cé ?


Rédigé par - Angers, le 09/01/2015 - 11:24 / modifié le 13/03/2015 - 10:14


Quartier de la Monnaie, complexe cinématographique, Rives d'Arts, ferme photovoltaïque... A l'occasion de ses vœux, le maire des Ponts-de-Cé, Joël Bigot a fait le point mercredi soir sur les (gros) projets engagés sur la ville. L'occasion d'évoquer aussi sa place dans l'agglo et ses relations avec le nouveau président d'Angers Loire Métropole, Christophe Béchu.



Joël Bigot maire des Ponts-de-Cé et 6e vice-président d'Angers Loire Métropole, chargé de l'environnement et des déchets
Joël Bigot maire des Ponts-de-Cé et 6e vice-président d'Angers Loire Métropole, chargé de l'environnement et des déchets
la rédaction vous conseille
Pas facile de formuler des vœux pour l’avenir lorsque l’actualité ne s’y prête pas vraiment. Secoué comme tout le monde par le drame national survenu le matin même, Joël Bigot a profité mercredi de l’occasion pour rappeler à ses concitoyens que "la liberté d’expression est l’un des piliers essentiels de notre République et le ciment de notre démocratie".
 
Après avoir appelé à observer une minute de silence, il a déroulé les projets sur lesquels son équipe et lui-même, travaillent depuis six ans et qui se concrétiseront pour certains au cours de l’année.
 
Démographie
La ville des Ponts-de-Cé compte aujourd’hui 12 245 habitants, soit une augmentation de 211 habitants par rapport au dernier recensement. "S’il s’agit de la plus forte hausse constatée depuis le début des années 2000", souligne le maire, "cette augmentation est contenue et raisonnée, loin des caricatures de bétonneurs dont on nous a catalogué".
 
Cette augmentation devrait néanmoins se poursuivre avec l’aménagement du quartier de la Monnaie. "Je préfère une ville qui gagne des habitants, que le contraire, c’est un signe de vitalité".  Mais pour le maire cette augmentation ne résout pas pour autant les difficultés financières que connaissent toutes les villes. "Nous devons seulement orienter nos choix politiques notamment le développement économique, la qualité du service public municipal, la préservation du patrimoine, tout en maintenant notre cap fiscal "
 
3,6 millions d'euros d'investissements
 
Finances
Avec une baisse des dotations de 350 K€ pour l’année 2015, la commune poursuivra les investissements en cours mais à un rythme moins soutenu (3,6 M€), tout en veillant à soutenir l’emploi local et à répondre aux demandes légitimes des habitants, le tout "sans augmenter la part communale des impôts locaux" . "Nous pourrions faire plus d’économies et abaisser une dette déjà inférieure aux villes de notre strate", poursuit le Maire. "Mais qu’auraient dit les commerçants  d’une ville atone et des Ponts-de-Céais vivant dans une ville repliée sur elle-même ?"
 
Investissements
Parmi les investissements annoncés, la fin de l’école Jacques Prévert, l’éclairage public, la livraison, au printemps des 77 logements de la résidence Aragon et la poursuite du développement du quartier de la Monnaie avec notamment la création micro crèche dans. 2015 sera également l’année de l’entretien du patrimoine communal avec la consolidation du sol de la salle Emstal et la fin des travaux de Rive d’Arts dans les anciens établissements Canelle. "Rives d’Arts c’est la concrétisation d’un projet lancé en 2008 qui ouvre fin janvier pour la partie hôtelière. Le pôle création qui accueillera des artisans d’art et des artistes ouvrira au printemps".
 
Cinéma
L’année 2015 marquera la fin du feuilleton à rebondissement du complexe cinématographique dans la zone du Moulin Marcille. Les travaux vont commencer d’ici la fin janvier, « la pose de la première pierre aura lieu le 18 février », selon  le maire qui venait tout juste de l’apprendre par courriel. « L’ouverture est programmée pour novembre 2015. Avec la salle Arena Loire de Trélazé c’est tout le sud de l’agglomération qui jouera la carte des loisirs en famille ».
 
"Nous travaillons en bonne intelligence sur un projet de territoire que nous partageons"

Ferme photovoltaïque
Parmi les autres investissements annoncés lors de ces vœux : la construction d’une ferme photovoltaïque de 12 ha, "la plus grande ferme solaire publique sur la région des Pays de la Loire, permettant de desservir 12 000 habitants hors chauffage", sur la route de la Daguenière, en limite avec Trélazé et la Daguenière.  L’Etat vient de donner l’accord pour le permis de construire.
 
Liaison sud
Si les différents projets de contournement des Ponts-de-Cé ont été remis aux calendes grecques, le maire affirme pourtant "poursuivre inlassablement le dossier avec Angers Loire Métropole et le Département".
 
Agglomération/Biopole
Le maire (PS) avoue que les relations avec le nouveau président de l’agglomération, Christophe Béchu (UMP) sont "plutôt constructives et participatives". "Nous travaillons en bonne intelligence sur un projet de territoire que nous partageons", défend le maire. "Je fais des propositions, le président arbitre et les orientations qui sont prises me conviennent". Pour autant n'a t-il pas hérité d'un cadeau empoisonné avec la présidence de la commission du traitement des déchets et donc du dossier Biopole ? "Un bureau d’étude technico-économique a été missionné. Nous attendons son rapport définitif, pour la poursuite ou non des activités". "Rien n’est acté, des améliorations peuvent être apportées, comme c’est le cas dans des centres de traitement similaires".
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par lclaurent1 le 10/01/2015 09:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Habitant des Ponts De Ce, je peux dire ma grande satisfaction quant au travail fourni par l''équipe municipale. Le cinéma verra enfin le jour! Quelqu''un sait il si ce sera arts et essais, commercial ou bien un mix des deux ?

2.Posté par villechien le 13/01/2015 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
afin de ne pas concurrencer les 400 coups, le futur cinéma des Ponts-de-Cé ne sera pas art et éssai















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com