Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Qui peut arrêter les Ducs d'Angers ?


Rédigé par - Le Mercredi 28 Novembre 2012 à 22:17


La partie était loin d'être gagnée d'avance pour cette demi-finale aller de la Coupe de la Ligue. Les Diables Rouges de Briançon, deuxièmes du championnat, débarquaient mardi soir au Haras, forts de leur dernière victoire à Morzine 9 buts à 2. Ce match au sommet s'annonçait intense et indécis entre le leader incontesté de la Ligue Magnus et le tenant du titre.



Les Ducs autour de leur capitaine Jonathan Bellemare
Les Ducs autour de leur capitaine Jonathan Bellemare
Sans Pavol Mihalik et Marc Belanger, toujours blessés, les Ducs entamaient cette rencontre le couteau entre les dents.

Rapides et vifs en attaque, les locaux perturbaient la défense des hommes de Luciano Basile qui ne parvenait à shooter timidement que lors de supériorités numériques.

La domination des Ducs à cinq contre cinq était totale, mais il fallait attendre la première prison d'un Diable Rouge pour que les Angevins ouvrent la marque. Après un jeu de passes d'école entre Jon Harty et Cody Campbell, ce dernier envoyait une passe précise à Éric Fortier.

Oublié au second poteau, le numéro 9 angevin faisait se lever le public angevin venu, encore et toujours, en nombre (14'49 : 1-0).

Ensuite et grâce à une récupération de Jon Harty, Braden Walls et Jonathan Bellemare partaient en contre-attaque, mais un défenseur briançonnais réussissait à toucher le palet pour couper l'offensive angevine.

Jonathan Bellemare récupérait la rondelle dans l'axe du but, il pivotait sur lui-même et shootait dans la lucarne gauche de Quemener. Le talent du capitaine angevin venait de faire la différence (16'05 : 2-0).

L'intensité de la partie ne diminuait pas dans le second tiers. Et, alors que Briançon venait de conclure brillamment une infériorité numérique, Cody Campbell trouvait son capitaine esseulé au second poteau. Le numéro 45 concluait par un tir sur la gauche de l'international français Quemener (26'42 : 3-0).

Les chants "Et un, et deux, et trois zéro" pouvaient débuter tellement la fête était belle. Ensuite, c'est Quemener qui se trouait quelque peu sur un tir précis et Charlie Doyle. Le jeune défenseur angevin signait là son premier but de la saison avec l'équipe élite (30'06 : 4-0).

Les Diables Rouges prenaient un temps mort et commençaient à se réveiller, mais Florian Hardy veillait et gardait son but inviolé. Malgré tout et lors d'une infériorité numérique, le portier angevin ne pouvait rien faire sur le shoot à mi-distance de Milovanovic (35'50 : 4-1).

Le troisième tiers sera beaucoup plus équilibré entre les deux formations du podium de la Ligue Magnus. Mais, les Ducs voulaient creuser l'écart avant le match retour mardi prochain. Alors, Éric Fortier imitait son compatriote Jonathan Bellemare et signait un doublé en reprenant un tir de ce dernier relâché par le portier alpin (45'17 : 5-1).

S'appuyant sur une solide défense, Florian Hardy bloquait tous les tirs des Diables Rouges sous le regard attentif du sélectionneur de l'équipe de France, Dave Henderson.

Déjà un patin à Méribel ?

Angers remporte donc ce match aller avec 4 buts d'avance au compteur et un sérieux avantage psychologique sur les Diables Rouges.

Les Ducs ont déjà un pied à Méribel (lieu historique des finales de Coupe de la Ligue), mais les supporters angevins se rappellent bien que rien n'est totalement acquis en hockey (Grenoble en 2009 : victoire 8-4 à l'aller, défaite 7-2 au retour).

A contrario, une seule équipe, Épinal, a réussi à inscrire 4 buts à la défense angevine cette saison, mais les Ducs avaient marqué 7 buts aussi lors de ce match...

Mais la question principale qui se pose, après cette rencontre remportée 5 buts à 1 sur le second de la Ligue, est : qui peut stopper la déferlante machine à gagner à des Ducs ?

Dans l'autre demi-finale, Rouen s'est imposé 2 buts à 1 à Grenoble. Tout reste à faire dans ce duel.

Retour au championnat ce vendredi pour les Ducs avec une rencontre à Chamonix (actuellement 13e).


Top 3 de la rédaction :

*** Jonathan Bellemare
** Florian Hardy
* Éric Fortier




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par deluteau le 06/12/2012 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES DUCS sont trop fort personne ne peut les arreter et ils irront tres loin sa s est sur