Quoi faire cet été à Angers : passer au vert ?

Un été à Angers # 2


Rédigé par Tiphaine CRÉZÉ - Angers le Mercredi 22 Juillet 2015 à 06:30


Touristes ou autochtones, tous peuvent goûter cette été à la touche verte de la région angevine. De Terra Botanica au Jardin sonore des Hauts de Saint Aubin, en passant par l'illumination de la façade du théâtre ou les jardins d'expression de Pignerolle, le végétal ne laisse pas d'étonner. Revue d'effectifs, forcément sélective...



Un ballon captif est installé depuis le mois de juin au cœur du parc Terra Botanica.
Un ballon captif est installé depuis le mois de juin au cœur du parc Terra Botanica.
la rédaction vous conseille
Vol au dessus d’un nid de verdure
 
Terra Botanica fait peau neuve cette saison avec, en star estivale, un voyage en ballon au dessus du parc.
 
A 150 mètres de hauteur, la vue est imprenable sur le nouveau quartier des Hauts de Saint-Aubin, la cathédrale Saint-Maurice, les basses vallées angevines et…Terra Botanica. Cette saison, le parc propose à ses visiteurs de prendre un peu de hauteur à bord d’un ballon à gaz, une charlière (à ne pas confondre avec sa cousine montgolfière). Que les frileux ne prennent pas peur : si le décollage est impressionnant, aucun risque de se perdre dans la stratosphère puisque le ballon est solidement harnaché au sol par un câble. Du haut de ses 34 mètres, la charlière est la plus grande qui existe au monde et peut accueillir jusqu’à 30 personnes, pour une dizaine de minutes de bavardage avec les nuages.

Cette saison, il n’y a pas que les visiteurs qui prennent leur envol. Le parc accueille de nouveaux locataires : des papillons tropicaux ont élu domicile dans les « Docks des cinq continents ». Depuis le mois de juin et jusqu’en septembre, 300 chrysalides débarqueront chaque semaine des quatre coins du monde. Une aubaine pour les yeux attentifs qui verront naître, en direct sous la serre, des lépidoptères au physique parfois improbable.

Deux transformations qui symbolisent le renouveau souhaité par Denis Griffon, à la tête du site depuis le début de l’année. Le directeur de Terra Botanica a souhaité « redonner du sens au projet », après les tourments financiers de 2014. Un réveil qui passe par un investissement de deux millions d’euros dans les innovations et les quelques rénovations.

Sur la terre ferme, le parc a ouvert deux nouveaux espaces de jeux, adaptés aux différents âges de l’enfance. Le cinéma dynamique propose la projection d’un nouveau film et le site offre, durant l’été, un volet d’animations étoffé mariant magie, contes, concerts…
De quoi voir pousser des ailes au parc ?

Un phare végétal dans les Hauts de Saint-Aubin
 
Au coeur du quartier en construction des Hauts de Saint-Aubin, à l’endroit où s’était installé pendant 18 mois le Théâtre en bois, se dresse désormais un belvédère haut de huit mètres, tout de bois et de vert vêtu. Après avoir semé ses Jardins sonores à Douala, Nantes ou Sao Tomé, c’est donc à Angers, place de la Fraternité, que l’artiste sarthois Lucas Grandin sévit une nouvelle fois. « L’idée de ce Jardin est de regrouper des habitants de catégories sociales différents, au sein d’un quartier en pleine création. C’est une oeuvre participative ».
Artistes et habitants ont travaillé ensemble à la construction de la structure et les Angevins sont désormais appelés à la faire vivre, en plantant, jouant, rêvant, bercés par le plic-ploc émis par un système de gouttes s’échouant dans des boites de conserve. La musique aquatique - jouée grâce à un système de récupération d’eau - convoque à chaque note les problématiques de gaspillage de l’eau, selon la volonté de Lucas Grandin.
Des animations agiteront tout l’été cet étrange jardin suspendu, amené à évoluer pendant (au moins) deux ans.
 
Jardin sonore, place de la Fraternité. Renseignements sur les animations : Relais Mairie des Hauts de Saint-Aubin, Maison de quartier des Hauts de Saint-Aubin.

Pignerolle met le végétal en lumières
 
Pleins feux sur le Parc de Pignerolle. Pour la troisième édition du concours Jardins d’expression, écoliers et étudiants ont planché sur le thème « Lumières au jardin ». Les 45 oeuvres végétales nées de nombreuses semaines de réflexion (et de jardinage) sont surprenantes : bouquets de miroirs, portes aux vitres colorées, ampoule géante qui s’allume au premier coup de pédale du visiteur, clairière sauvage qui se joue des rayons du soleil... Et question lumières, pourquoi ne pas convoquer les frères du même nom ou Thomas Edison, père de l’ampoule électrique ! Ces jardins sont autant de trouvailles qui offrent au visiteur une déambulation poétique et amusante.
Les gagnants du concours investiront le centre-ville d’Angers avec leur jardin l’été prochain, comme c’est le cas, à nouveau, cette année, place du Ralliement : sur les pavés, la « Folie verte » des lauréats 2014…à vos bulletins !
 
Jusqu’au 27 septembre au Parc de Pignerolle, à Saint-Barthélémy-d'Anjou. Ouverture de 10 h 30 à 19 h 30 tous les jours. Entrée libre.

Le Roi René ne prend pas de vacances
 
Le Grand Théâtre revêt, pour la troisième année consécutive, son costume son et lumière ! Tous les samedis soirs de cet été, la façade s’animera de couleurs végétales, dans une version réinventée de celle proposée l’année dernière. Les projections seront précédées de la « Balade du Roi René » au départ du château, en passant par la Galerie David d’Angers et la Collégiale Saint-Martin. Une déambulation artistique qui emmènera les curieux jusqu’à la place du Ralliement.
 
Jusqu'au 22 août. Projections à 22 h 55 et 23 h 20. Balade du Roi René toutes les 30 minutes, entre 20 h 30 et 22 h 30 aux sites indiqués. Renseignements : Office de Tourisme.





Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20




cookieassistant.com