REPORT'CITÉ à Belle-Beille : "Raconte-moi mon quartier" [AUDIO]

Report'Cité - Belle-Beille


Rédigé par Samuel LEBRUN - Angers, le 20/04/2017 - 18:50 / modifié le 21/04/2017 - 10:32


Le projet s'appelle "Racontons l'histoire de Belle-Beille". Il a donné lieu à une vingtaine de rencontres entre des anciens et des jeunes du quartier depuis le mois de mars. Les 8-12 ans qui fréquentent le centre Jacques Tati se relaient pour enregistrer les réponses des adultes avec un magnétophone, comme à la radio. Report'Cité (Angers Mag' dans les quartiers) s'est associé à la démarche.



François Néron explique Belle-Beille aux enfants (à sa droite Tom Joufflineau)
François Néron explique Belle-Beille aux enfants (à sa droite Tom Joufflineau)
la rédaction vous conseille
A l'origine du projet, il y a Tom Joufflineau, étudiant en IUT Carrières Sociales à Rennes, en stage pour 6 semaines au centre Jacques Tati de Belle-Beille. L'étudiant souhaitait mener des actions avec les enfants et avait deux idées en tête « inviter les jeunes à être curieux de leur quartier et faciliter les rencontres intergénérationnelles ».

Son projet lancé au début du mois de mars a vite remporté un franc succès. « Après avoir écrit une grille de questions avec les enfants, nous sommes allés dans la rue, micro en main, pour enregistrer les réponses des gens » explique Tom.

La démarche aurait pu s'arrêter au micro-trottoir, mais pas du tout ! L'étudiant a souhaité aller beaucoup plus loin. Il a mené l'enquête et a pris rendez-vous avec des personnes « qui connaissent bien le quartier ».
Savez-vous pourquoi votre quartier s'appelle Belle-Beille ?
Jeudi 13 avril, c'est François Néron qui se prête au jeu.
L'homme a été directeur de l'école St Jean de la Salle pendant 31 ans (l'école s'appelait alors Jean XXIII). Il est arrivé à Angers en 1965 et il habite le quartier Belle-Beille depuis 1971. Bref, François est ce qu'on appelle une "mémoire du quartier". Face à lui, Matthéo, Suleima, Salim et Rachel sont concentrés, feuille de questions en main.

REPORT'CITÉ à Belle-Beille : "Raconte-moi mon quartier" [AUDIO]
Sollicité par les enfants, François Néron ne se contente pas de répondre en pédagogue, il s'amuse aussi à poser des questions : « savez-vous pourquoi votre quartier s'appelle Belle-Beille ? à quoi il ressemblait avant la deuxième guerre mondiale ? » Agrémenté d'anecdotes et de photos, l'échange dure plus de trois quart d'heure.

Vous pourrez bientôt retrouver cette interview (dans son intégralité ou presque) sur le site d'Angers Mag' - à la rubrique Report'Cité. En attendant, et en guise d'introduction, les 2 premières minutes sont à découvrir ci-dessous.











1.Posté par custom essay writing service le 25/04/2017 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
You are doing well tom..I am really happy to hear about your project launching. The approach could have stopped at the micro-pavement, but not at all! The student wished to go much further. He conducted the investigation and made an appointment with people.
custom essay writing service

2.Posté par rebecca rebeccahic le 17/05/2017 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Behind the sunny days, there will be rain and rain, so never lose faith, and keep walking, going to the end of your path.
[url=http://supersmashflash-2.com]super smash flash 2[/url]
[url=http://bloonstowerdefense5game.com]bloons tower defense 5[/url]

3.Posté par rebecca rebeccahic le 17/05/2017 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Behind the sunny days, there will be rain and rain, so never lose faith, and keep walking, going to the end of your path.
super smash flash 2
bloons tower defense 5








Angers Mag