« Raconter l’Histoire d’Angers à travers le chocolat »

Un été gourmand


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers le Lundi 25 Juillet 2016 à 07:00


La chocolatière Anne-Françoise Benoît puise son inspiration dans les produits du terroir et l’Histoire de la ville. Dernier né de cette quête perpétuelle : un chocolat à la spiruline.



Anne-Sophie Benoît n’utilise plus que des poires Doyenné du Comice pour réaliser ses pâtes de fruits.
Anne-Sophie Benoît n’utilise plus que des poires Doyenné du Comice pour réaliser ses pâtes de fruits.
la rédaction vous conseille
Quand il y a deux ans, l’Office de tourisme a proposé à Anne-Françoise Benoît de mettre en avant sa pâte de fruits à la poire, la chocolatière n’a pas tout de suite compris pourquoi . Elle ignorait alors que la variété Doyenné du Comice avait été créée à Angers il y a bientôt deux siècles, dans les actuels Jardins du Musée des Beaux-Arts. « Je n’avais jamais pensé à en faire une spécialité », avoue Anne-Françoise Benoît. Désormais, plus de poire Williams : la variété angevine, « très goûteuse et à la chair plus compacte » est automatiquement utilisée pour réaliser les pâtes de fruits. « C’est sympa de travailler des produits du terroir. »

Fille des chocolatiers Benoît, Anne-Françoise a hérité de la boutique rue des Lices et baigne dans les saveurs angevines depuis toujours, une ville « inspirante » pour l’artisane. « Le fait d’avoir des producteurs locaux déclenche des idées de spécialités », confie-t-elle. A l’image de cette tablette de chocolat à la spiruline, dont les algues sont produites par « SENS & Nat » à Sainte Gemmes-sur-Loire : « Je n’aurais jamais pensé à créer un chocolat à la spiruline sinon ».

L’autre fierté d’Angers côté papilles, c’est le Cointreau, très apprécié lorsqu’il agrémente les truffes réalisées par Anne-Françoise Benoît, qui réfléchit d’ailleurs à une collaboration avec la Maison Giffard.
« Sans parler des produits, l’Histoire d’Angers peut, elle aussi, être racontée à travers le chocolat », poursuit-elle. Il y a quelques années, les Angevins pouvaient ainsi trouver, à la chocolaterie Benoît, la « Coquinerie du Roi René », inspirée d’un poème écrit par Sa Majesté, dans lequel il déclinait, vers après avers, le mot « coquin ».

Pour Anne-Françoise Benoît, ces spécialités permettent de ramener chez soi ou d’offrir ailleurs « un bout de douceur angevine ». Tellement doux qu’il fond dans la bouche.

Visiter
Préparez vos papilles et chaussez vos baskets : trois visites gourmandes dans le centre-ville sont organisées pendant l’été, histoire de muscler son palais avec des spécialités des bords de Maine.
Les 21 juillet, 11 août et 25 août.
Infos : Office de Tourisme.
 
Rencontrer
Il participe à la bonne réputation des marchés d’Angers et beaucoup de restaurateurs s’y approvisionnent : les étals de la place Lafayette se visitent. Le meilleur moyen de rencontrer les producteurs de produits locaux.
Les samedis 23 juillet et 13 août 
Infos : Office de Tourisme.





Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : Pesticides ou principe de prudence dans la prise de décision #Angers @UnivAngers https://t.co/wYLustjYQ4 https://t.co/xqaIJ3lhNx
Jeudi 25 Mai - 07:47
Angers Mag : Festival : Maine in Jazz du 2 au 5 juin: Le piano sera à l'honneur de la 8e édition du... https://t.co/gcZhIQ4yhC https://t.co/ISJ87ui3nT
Jeudi 25 Mai - 07:32
Angers Mag : #Angers Sylvain Bertoldi, « l’Histoire en ligne de mire » @Angers https://t.co/Plvx67BQbL https://t.co/CCHQDQgRyy
Mercredi 24 Mai - 07:33
Angers Mag : #Angers Six mois après, nouvelle démission à la tête du PS de #MaineetLoire https://t.co/6pUKV19acs https://t.co/CP5j9ftg8Y
Mardi 23 Mai - 19:03