Recrutement des internes : le CHU d'Angers se jette à l'eau


Rédigé par Esther PAOLINI - Angers, le 10/06/2015 - 07:58 / modifié le 11/06/2015 - 09:04


Alors que les Epreuves classantes nationales (ECN) viennent de s’achever pour les étudiants en médecine de 6e année, le Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Angers se distingue par une nouvelle campagne de communication insolite, reposant uniquement sur le web.



Pr Pierre Abraham, Physiologiste, Médecin du Sport en plein tournage, pour la campagne originale lancée conjointement, il y a quelques jours, par l'Université d'Angers et le CHU.
Pr Pierre Abraham, Physiologiste, Médecin du Sport en plein tournage, pour la campagne originale lancée conjointement, il y a quelques jours, par l'Université d'Angers et le CHU.
la rédaction vous conseille
Pour les étudiants en médecine, la 6e année est une année charnière : il s’agit de choisir sa spécialité et la ville dans laquelle ils la pratiqueront durant les trois rentrées prochaines, avant de devenir officiellement docteur en médecine. L’examen final de cette 6e année établit un classement qui permet aux étudiants, selon leur rang, d’accéder, par exemple, à la médecine générale ou la chirurgie, dans la ville souhaitée.

Si Angers se défend bien pour la qualité de sa formation –le CHU a été classé second par l’Intersyndicat national des internes (ISNI)- la localité n’est pas toujours bien connue des futurs médecins, dans le reste de l’Hexagone. Pour finir leur formation, ces derniers privilégient avant tout les grandes métropoles régionales ou les villes situées sur le littoral.

Afin de remédier à ce manque de visibilité, le CHU et l’Université d’Angers, qui accueillent déjà 200 internes chaque année, se sont associés dans une campagne de communication pour le moins décalée. Une fois par semaine durant le mois de juin, une vidéo est publiée sur internet, parodiant celles du site de rencontre www.adopteunmec.com. Les professeurs des universités – praticien hospitalier (PU – PH) se sont volontiers prêtés à l’exercice, en se mettant en scène tantôt sur un vélo d’appartement dans une piscine, tantôt dans la boîte de nuit K9 d’Angers. Une dérision qui a d'abord surpris, avant de finalement faire mouche sur les réseaux sociaux.

L'enjeu est de permettre, par un moyen détourné, de valoriser les atouts de l’enseignement médical angevin, comme les qualités de vie en Anjou. En effet, les internes pourront effectuer leur stage dans l'un des 32 établissements affiliés aux Hôpitaux universitaires du grand Ouest (HUGO), dont le siège est à Angers. L’opération aura-t-elle suscité la curiosité des futurs docteurs ? Le cas échéant, un rendez-vous est prévu sur les réseaux sociaux le 25 juin entre praticiens angevins et intéressés, avant des retrouvailles festives le 29 août, comme les étudiants en médecine savent si bien le faire.

Une campagne associant humour et internet afin de rajeunir l’image de l’institution et attirer de futurs médecins connectés !

Pour suivre les vidéos sketch:
Sur la page Facebook :
 http://bit.ly/adopte1PUPH
Sur twitter : #adopte1puph













Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com