Réforme territoriale : une pétition "pour l'unité" des Pays de la Loire


Rédigé par - Angers, le 13/05/2014 - 09:48 / modifié le 18/08/2014 - 22:09


Alors que se tient aujourd'hui à l'Hôtel de région à Nantes, une session extraordinaire pour débattre de la réforme territoriale, une pétition vient d'être mise en ligne pour défendre l'unité des Pays de la Loire. Plusieurs élus et responsables socio-économiques angevins l'ont signée.



Jacques Auxiette, le président du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, est le premier à défendre cet appel pour préserver l'unité des Pays-de-la-Loire.
Jacques Auxiette, le président du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, est le premier à défendre cet appel pour préserver l'unité des Pays-de-la-Loire.
la rédaction vous conseille
Signé du président des Pays de la Loire, Jacques Auxiette, et d'une centaine d'élus et responsables associatifs, économiques, politiques et universitaires, le texte a été mis en ligne sur le site www.avenirdemaregion.paysdelaloire.fr. et s'oppose sans ambiguïté au démantèlement de la région qui pourrait découler de la réforme (re)lancée par le gouvernement.

"Nous sommes ouverts au changement et nous choisissons d'entrer de plain-pied dans ce débat. Mais nous le voulons serein, objectif, respectueux et dépassionné. Il ne peut pas débuter par des annonces de découpages et de suppressions", soulignent les signataires de l'appel.

"Les Pays de la Loire ont une histoire. Elle est récente. Elle est écrite par des acteurs qui ne revendiquent pas une identité régionale, mais des valeurs communes. Des valeurs d’ouverture au monde, de solidarité, d’entrepreneuriat, d’initiative. (...) Alors, changer l’organisation des Pays de la Loire, nous ne pouvons l’envisager que si cela se traduit par un plus, et non par un moins. La solidarité qui nous anime dans l’action au quotidien, nous la préserverons face aux choix à venir" appuie aussi le texte.

Outre les principaux dirigeants socialistes du conseil régional (dont l'ex-maire d'Angers, Frédéric Béatse), les signataires rassemblent plusieurs représentants importants de la société civile comme le président du Medef des Pays de la Loire, l'Angevin Joël Freuchet, ou encore le président de la chambre régionale du commerce et de l'industrie, Bruno Hug de Larauze.

On note, parmi les autres signataires de Maine-et-Loire, les présences de Luc Belot (député/PS), Daniel Raoul (sénateur/PS), Jean-Claude Bachelot (président des établissements publics locaux/PS), Régis Dangremont (conseiller régional/PS), Philippe Denis (conseiller régional/PC), Laurent Gérault (conseiller régional/UDI), Dominique Richard (conseiller régional/UDI), de Michel Piron (député/UDI) ou encore du président de l'Université d'Angers, Jean-Paul Saint-André.

En revanche, nulle trace des élus UDI et UMP qui sont intervenus ensemble la semaine passée (voir notre article) pour faire part eux-aussi de leur opposition au découpage de la Région. Tout en dénonçant la remise en cause du calendrier électoral et celle des Conseils généraux.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par barreau le 19/05/2014 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans une interview à Ouest France, Monsieur Gilet affirme que, "côté coeur", il serait pour un rapprochement du Maine et Loire avec la Bretagne.
http://www.ouest-france.fr/c-gillet-le-maine-et-loire-avec-la-bretagne-2530911

Que vient faire le "côté coeur" dans cette affaire ? serait-il devenu fou ?
Qu'il se contente d'examiner dans quelle entité l'avenir de son département sera le plus favorable en tenant compte des particularités géo-historiques (et là, j'ai quelques doutes avec la Bretagne).
Mo...

18.Posté par angèle le 16/05/2014 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"le passage sur "le lobby" date d'une autre époque" : oui, c'est le gouvernement précédent sous Hollande, ce n'est donc pas si loin... et ça n'a que très peu changé depuis. d'une manière plus générale concernant les lobbies, je vous renvoie à quelques études sur l'institut de Locarn : si vous ignorez ce qu'est un lobby, en voilà un bien vivant !

"qui fleure bon la jalousie," : veuillez comprendre qu'il puisse devenir pénible pour leurs voisins de devoir supporter l'expansionnisme culturel bret...

17.Posté par Camille le 16/05/2014 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas du tout convaincu par le texte quand même qui fleure bon la jalousie, la recherche de bouc-émissaire (le passage sur "le lobby" date d'une autre époque) et la querelle de cohcers ;-)

La Normandie a été divisée en deux voilà déjà quelque chose qui pourrait être revu et qui n'est pas la faute de ses voisins. Quant aux inégalités territoriales ou d'investissements publics, il me semble qu'il y aurait bien plus à dire de leurs voisins franciliens.

16.Posté par angèle le 16/05/2014 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@camille

eh oui, on n'est pas habitué ici à entendre d'autres chauvins que les bretons donc cela surprend... mais ce qui m'intéresse dans cet article c'est l'analyse qui n'est certes pas tendre, mais pas fausse sur les sentiments de nos amis bretons à notre égard, qu'on soit angevin ou normand.

15.Posté par Camille le 16/05/2014 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre lien sent quand même très fortement le chauvinisme normand. Entre autres pépites : "Caen, capitale du Nord-Ouest de la France".

Quand vous voyez le maire d'Alençon qui fait actuellement des pieds et des mains pour que son département rejoigne Le Mans...

1 2 3 4














Angers Mag











Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20



cookieassistant.com