Rendez-vous Gourmand : pour le plaisir du palais


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 13/12/2010 - 07:43 / modifié le 13/12/2010 - 23:04


En cette période de fête s’il existe au moins une chose qui intéresse au plus haut point nos concitoyens, c’est bien le contenu de leur assiette le soir du réveillon. Pas étonnant qu’ils se pressent chaque année au Rendez-Vous Gourmand organisé dans le Forum des Arts Vivants du Théâtre le Quai à Angers pour exciter leurs narines et leurs papilles.



Une petite truffe à 650 € le Kg... pour parfumer son omelette ou son foie gras.
Une petite truffe à 650 € le Kg... pour parfumer son omelette ou son foie gras.
La bouf, ya que ça de vrai ! », disait un brave monsieur en dégustant une lamelle de foie gras. Hé oui, les français sont comme ça. Ils seraient prêts à se priver de tout sauf de manger et surtout pas à Noël. Mais avant de faire bombance, il est bon de prendre connaissance des mets que l’on pourra distribuer dans les assiettes.

C’était le but du 4ème Rendez-vous gourmand, organisé ce dimanche 11 Décembre dans le Forum des Arts Vivants du Quai. « Montrer ce qui se fait de mieux à Angers et en Anjou en matière de produits de bouche », affirmait Jean Pierre Maussion, le dynamique patron de la Maison Blanche, une épicerie fine de la rue Beaurepaire à Angers. Pour cette quatrième édition ils étaient 24 commerçants, soit 5 de plus que l’an dernier à présenter des produits de qualité à la provenance certifiée.

Et les 2000 visiteurs de passage dans la journée ne se sont pas trompés, il y avait là du bon, rien que du bon. D’ailleurs en arrivant il suffisait d’humer l'air ambiant pour comprendre que nous étions en présence de produits de haut niveau. « C’est pour répondre au Salon de la Gastronomie, organisé en Novembre au parc des expositions, avec des produits qui proviennent d’on ne sais où, que nous organisons ce rendez-vous des produits du terroir angevin », poursuit Jean Pierre Maussion.

Effectivement, déguster un foie gras de canard mi-cuit, préparé de manière artisanale par Marc Charbonnier, charcutier traiteur de la rue Bressigny, ou sentir une truffe (à 650 € le Kg…) proposée par Sébastien Girardeau, le célèbre traiteur saumurois, ça vaut le détour. Sans parler des pains décoratifs, des macarons faits maison, ou des vins de propriété proposés par la société Wallop, il y en avait pour toutes les bouches et tous les portefeuilles.

On pouvait même trouver sur place, en sus des viandes, abats, fromage, pain, pâtisserie, cafés, vins, etc … une agence de voyage pour ceux qui sont à la recherche des meilleurs lieux gourmands, des livres de cuisines, de la décoration florale de table, le Restau-Théâtre de la rue Garnier à Angers et enfin le site Angers 3D qui, pour la circonstance avait modélisé le rendez-vous gourmand du Quai. Les personnes éloignées pouvaient ainsi se promener de stand en stand, pour échanger des conseils, mais sans pouvoir toutefois apprécier, sentir et commander les produits.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag