Rénové et plus accessible, le "400 coups" fait toile neuve


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le Mercredi 20 Janvier 2016 à 19:05


Le « 400 Coups » achève ces jours-ci une rénovation entamée il y a plus d’un an. Un relooking qui tente notamment de répondre à la question de l’accessibilité, imposée par la loi de 2005. Visite d’un complexe qui sent encore la peinture fraîche.



Claude-Eric Poiroux, fondateur et exploitant du "400 Coups", devant les affichages dynamiques du hall rénové.
Claude-Eric Poiroux, fondateur et exploitant du "400 Coups", devant les affichages dynamiques du hall rénové.
la rédaction vous conseille
La moquette est neuve, les éclairages rajeunis et les toilettes agrandies. « Vous avez toujours été assez discrets sur le fait que nous avions les plus petits WC du monde et je vous en remercie », plaisante Claude-Eric Poiroux, fondateur et exploitant du « 400 Coups ». Depuis sa création en 1982, le désormais complexe vient de connaître son quatrième lifting.

Le premier, c’était en 2001 avec l’ouverture d’une 5e salle. Le deuxième, en 2006, lorsque l’enseigne a inauguré deux nouveaux écrans, de l’autre côté de la rue Claveau. Le troisième, quand le cinéma a été l’un des premiers de province à se numériser en 2010. Et enfin, aujourd’hui.

« Nous avons lancé les travaux sur la durée, depuis plus d’un an, sans pour autant fermer les salles », rembobine Claude-Eric Poiroux. Relooké, le hall a été doté d’écrans à affichage dynamique, remplaçant les bonnes vieilles affiches. Un « coup de jeune » a été donné aux salles qui ont perdu 50 fauteuils au total, au bénéfice du confort et de l‘espace. Pour l’anecdote, les amoureux cinéphiles peuvent désormais partager un « love-seat », en plus d’une bonne toile.
« Nous avons toujours été à l’avant-garde pour ouvrir notre cinéma à un maximum de personnes». Claude-Eric Poiroux

Mais, puisqu’il s’agit également de se mettre aux normes, la salle se devait de s’aligner sur la loi de 2005 concernant l’accessibilité des personnes en situation de handicap. Le texte fixait à 2015 la date limite de mise en conformité des bâtiments publics (un délai depuis repoussé). « Nous avons toujours été à l’avant-garde pour ouvrir notre cinéma à un maximum de personnes ». Seulement, si les salles 5, 6 et 7 étaient déjà accessibles, les autres elles, ne le sont toujours pas et le « 400 Coups » a obtenu une dérogation pour une partie de ses écrans. En parallèle, le cinéma d’art et d’essai du centre-ville s’est adapté au maximum : mains courantes, portes d’entrée repensées, mobilier adapté aux personnes à mobilité réduite.

« Les salles qui périclitent ne se donnent pas la peine de se bouger ». Le peine ou les moyens car le « 400 Coups » - « un cinéma privé et totalement indépendant », comme tient à le souligner Claude-Eric Poiroux – a tout de même déboursé 400 000 € pour cette rénovation.

Dans les mois à venir, l’objectif du cinéma est désormais de réussir à marier une programmation « art et essai » et un cinéma grand public mais en version originale, comme cela a déjà été fait pour la sortie de Star Wars, qui dépasse les 8 000 entrées au « 400 Coups ».

D’ici là, les festivaliers de la 28e édition de Premiers Plans compteront parmi les premiers à fouler la nouvelle moquette du 12, rue Claveau.









1.Posté par gouraud le 30/01/2016 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Tout ça, c'est de l'intox.
Il y a encore quelques semaines, les personnes en fauteuil roulant avaient accès aux salles 2 et 3 via l'issue de secours située derrière le cinéma. Ce n'est plus le cas maintenant... alors ne me parlez pas de travaux de 400000€ pour rendre les salles plus accessibles !
Mais comme le dit très bien Mr Poiroux ; « Nous avons toujours été à l’avant-garde pour ouvrir notre cinéma à un maximum de personnes »...
Alors voilà, j'ouvre le débat : comment aider le cinéma...

2.Posté par Yannick Sourisseau le 30/01/2016 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour et merci pour cette information, nous allons faire suivre.
Cordialement

3.Posté par gouraud le 30/01/2016 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite précision :
Me déplaçant en fauteuil roulant électrique, je suis cinéphile et un inconditionnel du cinéma "Les 400 coups" que j'apprécie particulièrement pour sa programmation de qualité... d'où mon coup de gueule envoyé précédemment.
Maintenant, grâce à ce soi-disant élan de solidarité pour l'accessibilité, je n'ai plus accès qu'à 3 salles sur 7.
Le texte de loi sur l'accessibilité a pour but d'ouvrir un maximum de lieux aux PMR et autres handicaps. Mr Poiroux lui se réfugient derrière c...








Angers Mag












Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00







cookieassistant.com