Résisterez-vous à ces Influences Belges ?


Rédigé par - Angers, le Vendredi 13 Mai 2016 à 07:20


Deux ans après son lancement à Bouchemaine, le festival photographique Influences s'ouvre ce vendredi 13 mai à Beaucouzé avec la Belgique en invitée d’honneur, et une ambition renforcée : inscrire dans le temps un rendez-vous culturel fort autour de la photographie sur la région angevine.



Parmi les photographes invités, certains évoluent dans le pur décalage à l'image d'Irving S.T.Garp, l'auteur de cette photo baptisée... "L'increvable".
Parmi les photographes invités, certains évoluent dans le pur décalage à l'image d'Irving S.T.Garp, l'auteur de cette photo baptisée... "L'increvable".
la rédaction vous conseille
Posons la question d’entrée : y-a-t-il sur le territoire angevin le public, et donc la place, pour un festival dédié à la photographie d’auteur ? Pour le président de Tisseurs d’Images, Christian Fremin, la réponse relève autant de la passion que de l’évidence. Ancien responsable du Club photo d’Angers, ce globe-trotter, féru d’Asie –par curiosité, jetez donc un œil sur internet sur ses magnifiques photos du Zanskar-, a créé avec d’autres cette association en 2012 pour promouvoir l’art photographique sur l’Anjou et combler précisément un manque. « Depuis la fin du festival du Scoop, à nos yeux, la photographie est un art un peu délaissé ici, alors même que la demande du grand public est là, attestée par le succès des associations et collectifs de photographes » argumente Christian Fremin. 

En septembre 2013, Tisseurs d’Images s’était essayé une première fois à Bouchemaine en présentant à l’abbaye les travaux de trois photographes – la regrettée Camille Lepage, Anthony Bourasseau et Yan Garnier -, et en doublant les expositions d’une conférence pour permettre aux auteurs de s’exprimer sur leurs expériences et leur manière d’appréhender la photographie. Rebelote en 2014, en revendiquant cette fois-ci pleinement le statut de festival et en centrant sa direction artistique autour d’un territoire –l’Egypte pour cette première édition- et d’une nécessaire pluralité des regards.
« Notre envie est vraiment de s’ouvrir à des sensibilités photographiques très diverses et d’approcher la pratique de cet art de façon transversale »  - Christian Fremin, président de Tisseurs d'Image
« Chaque année, notre attention sera portée sur un pays ou une région du monde. Nous attendrons des photographes invités ou sélectionnés, qu’ils soient originaire du pays en question ou qu’ils en soient influencés de part sa culture ou son actualité, un regard d’auteur sur différentes thèmes propre au territoire : art, social, politique, culturel… » prévient Tisseurs d’Images sur son site. « Notre envie est vraiment de s’ouvrir à des sensibilités photographiques très diverses et d’approcher la pratique de cet art de façon transversale » appuie autrement Christian Fremin. D’où le nom du festival : « Influences ». 

Frédéric Buyckx présente un travail sur le monde des courses de pigeons voyageurs.
Frédéric Buyckx présente un travail sur le monde des courses de pigeons voyageurs.
Avec plus de 2 000 visiteurs et un programme de rendez-vous connexes aux expositions (stages, conférences, master-class), l’événement a suscité un peu plus que de la curiosité pour son lancement il y a deux ans. Mais sa poursuite n’entrait pas dans les priorités de la nouvelle équipe municipale de Bouchemaine. Deux ans plus tard, c’est donc à Beaucouzé que rebondit le festival « Influences », fort d’un soutien « total » si l’on en croit Yves Colliot, l’adjoint à la culture de la ville : « C’est l’histoire d’une rencontre entre un projet culturel et une envie municipale de créer un événement annuel pérenne. Ça fait 18 mois qu’on bosse ensemble et je pense qu’on présente quelque-chose qui tient la route. » 

Qui tient la route et… attire déjà le regard. Difficile de rester indifférent devant l’affiche du festival et cette image décalée extraite de la grande exposition que le festival consacrera à Michel Vanden Eeckhout, à la Grange Dimière. Fondateur de l’agence Vu et collaborateur au journal Libération, cet artiste est décédé l’an passé, en laissant derrière lui une œuvre légère et grinçante à la fois, « emblématique » de la photographie belge de ces dernières années.
​L'ambition ? Que les gens "repartent chez eux avec des questions et de bons souvenirs."
Autour de lui, les images d’une dizaine d’autres photographes (voir notre encadré ci-dessous) seront présentées au public, dispatchées entre le parc du Prieuré, la Maison de la culture et des loisirs (MCL) et la médiathèque Anita Conti. Et pour ceux qui veulent pousser plus loin leur curiosité, ateliers, workshop et conférence offriront l’occasion de s’attarder un peu à Beaucouzé. Une dernière précision, toutes les expositions sont gratuites d’accès, un choix que Christian Fremin et Yves Colliot espèrent gagnant à défaut d’être payant : « Si nous avons une ambition ? Ce serait que ces images ne laissent pas les gens indifférents et qu’ils repartent chez eux avec des questions et de bons souvenirs. » 

"Prisons" de Sébastien Van Malleghem.
"Prisons" de Sébastien Van Malleghem.
​Des regards multiples
« Singuliers, décalés, bienveillants », wallons mais aussi flamands… Ce sont bien des regards photographiques totalement éclectiques qui voisineront jusqu’au 5 juin à Beaucouzé. De l’approche sociale de Sébastien Van Malleghem (« Prisons ») à la « Rubrique nécrologique » loufdingue d’Irving S.T.Garp, du voyage mélancolique « Hors saison » de Camille Kerzerho sur le littoral belge à la plongée de Frederick Buyckx dans le monde des courses de pigeons voyageurs, une tradition belge (« Pigeon racing »), difficile d’isoler un fil conducteur à ces inspirations en dehors de leur territoire d’intervention. Reste le sentiment d’une impressionnante richesse créative que le directeur du Musée de la photographie de Charleroi, Xavier Canonne, viendra éclairer lors d’une conférence le mardi 17 mai, aux côtés de deux des photographies invités.

Plus d’infos : tisseursdimages.blogspot.fr - facebook.com/Tisseurs-dImages.
Tél : 02 41 43 61 09.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com