Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Vendredi 24 Octobre 2014







Rives nouvelles d’Angers : groupe projet habitants, saison deux


Rédigé par - Le 28/09/2012 - 15:20 / modifié le 28/09/2012 - 15:20


Associer les habitants aux projets qu'engage Angers pour les années à venir. Dans la continuité de Jean-Claude Antonini, Frédéric Béatse a maintenu cette orientation forte de politique municipale. Dans le cadre de l'aménagement des berges de Maine, un second groupe de volontaires a ainsi été tiré au sort, hier soir au Quai, pour accompagner la mise en œuvre de ce chantier phare.



Le maire d'Angers, Frédéric Béatse, en compagnie d'un huissier de justice lors du tirage aux sort des 47 nouveaux volontaires du groupe projet habitants
Le maire d'Angers, Frédéric Béatse, en compagnie d'un huissier de justice lors du tirage aux sort des 47 nouveaux volontaires du groupe projet habitants
La reconquête des Berges de Maine est l’un des grands projets d’Angers pour les prochaines décennies. Il y a longtemps que la ville d’Angers n’a pas connu un projet aussi ambitieux. La Municipalité a souhaité y associer les Angevins par une large concertation », soulignait hier soir le Maire d’Angers, Frédéric Béatse, lors de la constitution du nouveau « groupe projet habitants ».

Si le discours est bien rôdé, certains y voyant même une amorce de campagne électorale, il ne fait que reprendre le travail de son prédécesseur, Jean Claude Antonini. C’est lui en effet qui avait impulsé cette méthode qui consiste à faire que les habitants puisse s’approprier un projet, certes initié par la municipalité, mais qui les concerne tous. Une forme de démocratie participative dont le maire actuel s’est fait une spécialité et qu’il applique scrupuleusement dans la conduite de ce projet structurant que sont les berges de Maine. « La concertation est le ciment de ce projet, c’est inventer ensemble la ville de demain », avait dit le maire lors d’une précédente rencontre.

Lancé en 2010, le chantier d'aménagement des berges de Maine a fait l'objet d'une première réunion publique permettant de recruter 90 volontaires, tous habitants de la ville, afin de constituer un groupe de travail capable de suivre le projet, d’émettre des idées et de faire partager des points de vue. Largement associé au projet après des visites sur des sites similaires, à Bordeaux et Lyon, ce groupe a participé à l’analyse fine des propositions de trois équipes d’architectes urbanistes.

Des habitants qui commencent à s’approprier le projet

En avril 2012, la municipalité a choisi, lors d’une séance exceptionnelle du conseil municipal au Quai, le projet de l’équipe Grether-Phytolab. Le projet Rives Nouvelles poursuit sa phase de concertation avec la création d'un second groupe d’habitants, puisé en partie dans le précédent - ceux qui se sont portés volontaires - et de 47 nouveaux, tirés au sort parmi 230 candidats.

« J’ai décidé de repartir pour la saison 2 parce que c’est la continuité naturelle du 1er groupe. Dans un premier temps, on a déterminé les grandes phases du projet, maintenant on va rentrer dans une phase plus concrète. C’est là que ça devient intéressant », expliquait hier soir Guillaume Moussa, technicien territorial au Département de Maine et Loire et habitant de la rue du Maine. « Je pense que l’on va aller plus dans le détail avec l’apport de nouveaux arrivants qui auront un regard plus neuf que le nôtre. Mon implication est de plus en plus forte, je m’approprie à ma modeste mesure ce projet ».

Comme pour le groupe précédent, des visites seront organisées sur le terrain mais aussi à Nantes et à Lyon afin que chacun puisse bien comprendre les enjeux et les possibles du projet retenu.

A noter que la première réalisation associée projet Angers Rives Nouvelles, sera celle des installations d’Angers Nautique Aviron dont l’avant projet définitif a été approuvé lors du Conseil Municipal de lundi soir.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Anthony le 28/09/2012 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hélas, si le projet est alléchant sur le papier, il est encore question de cosmétique urbaine, et l'on attend toujours des gestes forts en faveur de l'économie locale.

Alors on nous dira que les Rives ainsi réaménagées seront à même de faire rayonner la ville, mais on sait aussi que l'effet carte postale ne suffit pas et qu'il faudra d'avantage lutter demain pour tirer notre épingle du jeu notamment fasse à Nantes.

Enfin je constate "une fois de plus" que l'on ne ne lésine pas pour communiquer ...















Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com