Route : nous avons ce que nous méritons


Rédigé par - Angers, le 24/05/2011 - 12:34 / modifié le 31/05/2011 - 16:28


La suppression des panneaux de signalisation des radars fixes n’est pas du goût de certains députés, ces derniers voyant dans cette mesure un risque de perte d’électeurs lors des échéances qui se profilent à l’horizon. Ne serait-il pas plus opportun de penser à sauver des vies humaines plutôt qu'à son mandat de député ? C’est la question que l’on peut se poser.



4000 morts sur les route, c'est encore trop. (Photo Julien Bertrand)
4000 morts sur les route, c'est encore trop. (Photo Julien Bertrand)
la rédaction vous conseille
En France, la voiture c’est un peu comme les armes aux USA. Dans les deux cas la finalité est la même : maintenir le droit de tuer. Ne nous voilons pas la face, une voiture lancée en pleine vitesse fait autant, sinon plus, de dégâts qu’une arme.

Dans cette affaire, celle qui consiste a enlever les panneaux et les avertisseurs de radars fixes on peut toujours accuser le gouvernement de vouloir se faire de l’argent sur le dos de pauvres automobilistes devenus selon certains « des vaches à lait ». En période de crise, ce n’est pas complètement faux. Mais qui peut accepter que 4000 personnes laissent chaque année leur vie sur le bord d’une route, tout simplement parce que nous voulons nous faire plaisir ou sommes trop pressés.

Tous les 30 ans c’est une ville comme Angers qui est rayée de la carte. C’est tout simplement inacceptable, d’autant que tout le monde le sait, les panneaux d’avertissement ne servent à rien, chacun s’empressant d’augmenter sa vitesse une fois le radar franchi. D’ailleurs ils n’auraient jamais dû être mis en place, car ils vont à l’encontre de la volonté de nos politiques de réduire le nombre de morts sur les routes

Les radars rapportent près de 500 millions par an à l’Etat, mais à qui la faute ? A nous mêmes, nous qui n’avons aucun respect pour ceux que nous croisons sur la route, au point de vouloir même les tuer. Il suffirait de rouler à la vitesse prescrite pour que l’Etat n’empoche plus de d’argent. C’est pourtant simple et tellement évident.

Mais en France le culte de la voiture est intouchable, comme l’est celui des armes à feu outre Atlantique. « Touche pas à ma bagnole », disent ceux qui voudraient continuer à faire de la compétition sur route ouverte. « Ceux qui roulent moins vite, ou moins bien, sont des gêneurs, des empêcheurs de prendre son pied au volant, qui n’ont pas leur place sur la route », commentent sans état d'âme ceux qui voudraient continuer à tuer en toute impunité.

Alors que des élus du peuple élèvent la voix pour permettre à leurs électeurs de pouvoir conserver leur permis de tuer, c’est inadmissible. Plutôt que d’essayer de faire revenir le Gouvernement sur sa décision, ne serait-il pas plus judicieux de promouvoir les solutions permettant de plafonner la vitesse des voitures à l’exemple des limiteurs de vitesse, des GPS rappelant à l’ordre l’automobiliste, par un signal sonore en cas de dépassement ou limitant automatiquement la vitesse en fonction des zones. Reste aussi à persuader les constructeurs de ne plus fabriquer des bombes roulantes, lesquelles sont de véritables armes entre les mains de certains conducteurs.

Certes, cette mesure va nous coûter cher lorsque nous prendrons le volant. Mais il n’en tient qu’à nous, les conducteurs, de nous sentir responsables de la vie des autres comme de la nôtre. Et puis si nous sommes vraiment des accros de la montée d’adrénaline, il reste toujours des circuits privés sur lesquels nous pourrons satisfaire nos envies, sans pour autant porter atteinte à la vie de citoyens ordinaires qui ne demandaient qu’à vivre.

PS : L’auteur est loin d’être un « ayatollah » de la sécurité routière. Il aime beaucoup les automobiles, dernièrement il s’est fait photographier à coté d’une Ferrari. Il a même participé à des compétitions autos. Aimant beaucoup conduire, il a tout simplement pris conscience que la route, de plus en plus dangereuse, n’est pas un terrain de jeux. Changer de mentalité, c'est possible ....




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Théo le 20/06/2011 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien d'accord, 4000 morts c'est trop. Mais franchement, je serais curieux de connaitre le rapport entre la position géographique des radars et les accidents ? Mais la dessus, personne en communique. Quand je vois, parfois, en traversant la France par auto-route, des radars tous les 30 km, je me dis que c'est exagéré. Attaquons-nous plutôt aux vrais causes : http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents/Principaux-facteurs-d-accidents.

Mettons en place de la p...

11.Posté par Yannick Sourisseau le 31/05/2011 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hé oui, c'est aussi simple que ça.

10.Posté par Langevin le 31/05/2011 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pardon pour les fautes d’inattention, j'ai écris directement sur le formulaire et bien trop tard.

Mais pour enfoncer le clou, j'ajouterai seulement, cette phrase qui finalement résume tout, "La liberté des uns, commence ou s'arrête celle des autres" car entendons nous, on ne parle pas de bandits de grand chemin là, non ! juste de gens comme vous et moi, des amis ou même de la famille, mais la différence est qu'ils n'ont pas pris conscience du phénomène.

Car si l'on prend la chose plus philos...

9.Posté par Yannick Sourisseau le 31/05/2011 07:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon tour de vous remercier l'angevin pour votre clairvoyance. Vous avez tout dit et ajouté ce qui manquait peut-être mon sujet : un témoignage. Il y a des citoyens qui respectent les autres, heureusement, et vous en faites partie. Je suis heureux que la majorité silencieuse, celle qui fait chaque jour preuve de civisme, se manifeste, et je vous félicite d'oser utiliser votre voiture pour ce qu'elle devrait être de nos jours : un simple moyen de transport individuel qui permet de nous achemi...

8.Posté par Langevin le 31/05/2011 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Yannick, car je partage en tout point vos propos. Personnellement je conduis depuis 1986 et si j'aime les voitures, j'apprécie les conduire en bon père de famille conscient de ce qu'il fait.

Car voyez vous l'état de conscience est selon moi la base de tout et peu de conducteurs savent réellement ce qu'ils font quand ils sont au volant de leur voiture, tout au plus savent t-ils ou ils vont...!! Les gens qui râlent contre les mesures drastiques du gouvernement, ne se sont pas posés une se...

1 2 3







Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com