Saint Valentin : cherchez l’amour écolo


Rédigé par - Angers, le 14/02/2012 - 08:00 / modifié le 14/02/2012 - 08:10


Pour les amoureux déjà en couple ou pour ceux qui sont toujours à la recherche de l’âme sœur, le 14 février, jour de la Saint Valentin, est une date incontournable. C’est le jour où l’on s’échange des petits mots doux par texto, on s’offre des fleurs, on s’invite à une bonne table, tout est bon pour déclarer sa flamme. Et pourquoi pas une Saint Valentin bio ?



Saint Valentin : cherchez l’amour écolo
la rédaction vous conseille
Pour certains c’est un rituel. Chaque année, le 14 février ils se sentent pousser des ailes, celles du petit Cupidon qui pique de ses flèches les fesses des amoureux en cours ou en devenir. Chacun s’efforce d’apporter une preuve de son amour à l’être cher en achetant un cadeau. D’ailleurs cette fête comme beaucoup d’autres est devenue commerciale, les petits cœurs rouge sang s’emparant des vitrines pour le rappeler aux clients. Même les chocolatiers toujours aussi créatifs s’emparent de la fête en proposant des gâteaux en forme de cœur, à déguster à deux.

Mais cette année, la tendance, c’est l’amour écolo. Une chose est sûre c’est que l’amour ne pollue pas, même si la chaleur dégagée en ces moments intenses pourrait peut-être entamer la couche d’ozone. Pour partager un amour écologique, il faut bien sûr trouver un(e) partenaire qui partage la même conception par rapport à la nature.

Et si vous la trouvez, une des premières actions à mettre en œuvre sera de prendre une douche à deux pour économiser l’eau et la lumière, car une fois dans la douche, on n’a pas besoin de beaucoup d’éclairage. N’oubliez pas d’utiliser des produits de bains naturels à l’huile de karité ou de lavande sauvage par exemple.

Ensuite vous lirez ensemble « la vie en vert », un livre d’Élisabeth Laville. Vous y découvrirez par exemple que les accessoires que vous utilisez lors de vos ébats sexuels sont faits de matériaux polluants et non recyclables. Mais pour l’instant les sextoys ne sont pas encore certifiés AB, alors il faudra attendre qu’une enseigne en propose, ça ne devrait pas tarder.

Ensuite vous bannirez votre grosse voiture polluante, pour emmener votre bien-aimée sur la cadre de votre vélo, à l’ancienne comme nos parents le faisaient au siècle dernier quand les voitures étaient plus rares. Et en passant vous lui achèterez des fleurs en vérifiant bien qu’elles proviennent de serres pas trop éloignées de votre lieu de résidence. Bannissez les roses d’Amérique du Sud, pas très développement durable. Enfin ce soir vous l’inviterez chez vous pour manger végétarien, le tout éclairé par quelques bougies afin d’économiser l’électricité.

Ensuite vous prendrez, à deux une tisane dite des amoureux, aphrodisiaque, et 100% bio. Et si vous envisagez de profiter de l’instant pour offrir de la lingerie à votre ami(e), n’oubliez pas que désormais strings, caleçons et autres éléments existent aujourd’hui en coton bio ou en fibres végétales.

Et si vous n’avez pas encore trouvé l’âme sœur « bio addict », nous vous conseillons le site internet « amour-bio.com » , un espace de rencontre où vous pourrez trouver la personne qui, comme vous mange végétarien, fait son tri sélectif ou prépare son compost sur le balcon. Vous y trouverez certainement la personne qui partage votre amour de la nature et du bien-être, gage d’un amour durable.

Alors fin prêt pour un 14 février bio ? En attendant de vous retrouver, vous pouvez envoyer un texto, c’est moins couteux qu’un appel téléphonique et c’est toujours agréable de recevoir un message amoureux en pleine réunion d’affaire, ou déclarez votre amour sur un panneau lumineux municipal , comme le font certaines villes, à l’exemple des Ponts-de-Cé à côté d’Angers.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Julien le 14/02/2012 11:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres sympa et rafraîchissant comme article. Original aussi. Complémentaire des articles plus sérieux que l'on trouve d'habitude. Continuez l'info comme ça, il n'y a rien à changer !








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com