Sammy Decoster à Un Brin Folk à Angers


Rédigé par Jérémy Cherbonnier - Angers, le Jeudi 10 Novembre 2011 à 21:28


Un air des grands espaces s’est invité dimanche sur Angers au Brin Folk. Sammy Decoster, un ancien étudiant en géographie, rêvant des plaines du Nord Américain, a réussi à faire vivre un climat rock, blues et country auprès des 80 personnes regroupées, serrées, au bar restaurant « Un Brin Folk ».



Sammy Decoster à Un Brin Folk à Angers
la rédaction vous conseille
L’artiste Sammy Decoster a eu la très bonne idée de s’arrêter à Angers lors de son « Tour de Champ Solo ». Adepte des « BBQ » (concert chez l’habitant en échange du gite et d’un barbecue entre amis), ce nouvel artiste présente depuis un mois maintenant ses nouvelles chansons dans une tournée simple et en solo, et nous fait découvrir son univers blues rock à la française lors de ses concerts. Le blues semble pourtant très difficilement dissociable de la langue anglaise, il aura fallu l’audace de Sammy Decoster pour tenter cette aventure.

Ce jeune et charismatique auteur-compositeur a su dimanche soir embarquer son public au milieu des grandes plaines et étendues américaines, nous faisant penser à Eddie Vedder et sa bande son sur le film de Sean Penn, « Into The Wild ». Puisant ses inspirations dans le rock d’Elvis Presley et parfois dans des atmosphères plus sombres lorsqu’il interprète, tout aussi à l’aise, des ballades hypnotiques.

Dimanche, Sammy Decoster a su jongler sur une ambiance pénétrante, avec une voix entre douceur et violence, nous ramenant aux glorieux titres de Jeff Buckley, puis parfois plus brutale sur des refrains entrainants comme avec « Je Partirai Me Suicider à Hawai ». Une voix profonde, évoluant entre timidité assumée et assurance maîtrisée, plusieurs sentiments se bousculent, entre un rock brûlant et une mélancolie diffusée par quelques notes dignes d’Ennio Morricone. N’oubliant personne, il a su à plusieurs reprises jouer avec son public, en slalomant notamment à travers les pieds et jambes de son auditoire pour atteindre et faire profiter les derniers arrivants coincés en fond de salle.

Après avoir épuisé l’artiste, avec un concert de plus d’une heure, et plusieurs rappels, son auditoire est reparti heureux, certainement prêt à prendre son sac et sa guitare pour aller jouer sur la célèbre route 66 en direction du Nouveau Mexique et de Tucumcari, d’où il tient le nom de son 1ère album. Pour les couche-tard, Sammy Decoster à ensuite pousser la chansonnette dans le coin de la salle du restaurant, accompagné de sa guitare et des derniers adeptes du Brin Folk.

Bref, dur de décrire le talent de cet artiste entre ambiance country et arrangements bluesy puisant parfois dans la tradition de la musique noire américaine à l’instar du groupe américain 16 Horsepower.

Ce qui est sûr c’est qu’il ne faudra pas rater la prochaine programmation de Marion et Pierrick au Brin Folk !!!

Un Brin Folk
26 rue du Mail 49000 Angers
Téléphone : 02 44 85 58 04












Angers Mag