Scoop Angers : le dernier palmarès


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 28/11/2010 - 10:04 / modifié le 29/11/2010 - 14:07


Le 25ème Festival du Scoop et du journalisme d'Angers dont la soirée de remise des prix avait lieu hier soir, s’achève dans la tristesse de quitter la ville qui l’a vu naitre. Si les primés étaient heureux de recevoir leur trophée, plusieurs d’entre-eux ont exprimé leur regret de voir cette manifestation partir vers d’autres horizons.



Scoop Angers : le dernier palmarès
la rédaction vous conseille
Animée par le journaliste et présentateur du journal télévisé de France 2, David PUJADAS, la soirée palmarès du Festival du Scoop et du journalisme d’Angers a récompensé hier soir les meilleurs reportages vidéo et photos de l’année 2010. Parmi les nombreux animateurs TV, grands reporters, photographes présents dans le grand auditorium, ou en liaison directe, plusieurs d’entre-eux ont manifesté leur soutien aux organisateurs et initiateurs de cet événement : Alain et Danièle LEBOUC.

Introduit sur la scène du Centre de Congrès d’Angers par la musique de Richard Strauss « Also Sprach Zarathustra », bande originale du film « 2001 : l’odyssée de l’espace » Alain LEBOUC avait des sanglots dans la voix. L’émotion sans doute, mais aussi le fait de clore tout un pan de sa vie consacré au Festival du Scoop dans sa ville. « Qui l’eut cru, 25 ans de travail assidu, des milliers de coups de fils, des rencontres, de l’amitié, de la joie, un vrai mélange pour deux chimistes, Danielle et moi et ce nuage électronique que sont nos bénévoles », déclarait-il à plus d’un millier de spectateurs assidus du Scoop et journalistes, présents dans l’auditorium.

Remerciant tous les amis du début, ceux qui l’ont soutenu dans sa quête de mise en valeur de l’information et du métier de journaliste, dont Marie-Laure AUGRY, aujourd’hui médiatrice de France 3, Christophe BECHU, président du Conseil Général de Maine et Loire, Philippe HENRY, le Maire de Château Gontier, ville qui accueille le Festival depuis 10 ans, ainsi que le CNRS son ex employeur, Alain LEBOUC a tenu a signaler le talent et l’enthousiasme des services des bâtiments et des espaces verts de la Ville d’Angers, lesquels ont une fois de plus réalisé le décor scénique. Mais pas un mot pour le Maire et la municipalité d’Angers, ni de l’exil de festival vers la ville de Lille. Mais les sanglots perceptibles dans la voix suffisaient à comprendre.

Le professionnalisme de David PUJADAS

Scoop Angers : le dernier palmarès
« C’est un grand honneur pour moi de venir animer cette 25ème édition du Festival du Scoop. 25 ans ça se fête d’autant que je crois que c’est un moment charnière pour le Festival », dira David PUJADAS en entrant sur scène. « Le journalisme c’est ma vie. Savoir, découvrir, comprendre, moi aussi j’ai été reporter. Je crois que le journalisme est bien vivant. Qu’il se renouvelle et que le palmarès de cette 25ème édition va nous le montrer ».

Alors que deux présidents du jury, Marie Laure AUGRY et Loïck BERROU, rédacteur en chef de France 24 arrivaient sur scène, des manifestants non identifiés, installés dans la partie haute de l’auditorium, ont déroulé une banderole sur laquelle ont pouvait lire « La connivence entre la presse et le pouvoir n’est pas un scoop !! ». En bon animateur de journal télévisé dans lequel il arrive parfois que des manifestants s’introduisent, David PUJADAS, à peine surpris, a vite repris le contrôle de la situation et la cérémonie a repris ses droits.

Parmi les interventions des journalistes tant à Angers, qu’à distance, comme Charles ENDERLIN depuis Jérusalem ou Maurice OLIVARI depuis Rome, nous retiendrons celle des détenus de la Maison d’Arrêt d’Angers, lesquels décernent chaque année un prix : « Nous voudrions exprimer notre déception quant à la fin du Scoop à Angers. Peut-être que d’autres détenus ailleurs auront la possibilité de décerner un nouveau prix. Merci de nous avoir donné cette chance, cette position valorisante nous a permis de regarder les reportages avec un autre œil ». Alain MINGAM Photographe et Consultant Média, membre du Jury s’est également adressé à ceux qu’il considère comme responsable du départ du Festival : « Maintenir le Festival à Angers, ville désormais orpheline, serait un acte qui ne manquerait pas d’honneur. Nous sommes très tristes d’avoir à honorer ici cette 25ème édition. Je voulais le dire avec force ».

Malgré cette tristesse de voir partir un événement qui faisait parler d’Angers, de nombreux prix ont été attribué hier soir dont le plus prestigieux, le Grand Prix Calderon à « Congo : le rafiot de l’enfer », de Daniel LAINE et David GEOFFRION. Celui-ci rafle également le Prix du Public et des détenus de la maison d’arrêt d’Angers.

Le Palmarès du Scoop 2010 sur www.festivalscoop.com




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03