Scoop : Le pouvoir économique tue la presse


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 20/11/2010 - 09:26 / modifié le 23/11/2010 - 22:27


Le Festival International du Scoop et du journalisme, qui se déroule pour la 25ème et dernière fois à Angers, recevait hier soir une belle brochette de journalistes, pour un débat qui ne manquait pas d’intérêt, sur le thème de « la presse et le pouvoir ou le pouvoir de la presse ».



Les intervenants sur la scène du centre des congrès. A l'écran Arlette Chabot et Hubert Coudurier (Télégramme de Brest)
Les intervenants sur la scène du centre des congrès. A l'écran Arlette Chabot et Hubert Coudurier (Télégramme de Brest)
Les journalistes et patrons de presse présents hier soir sur la scène de l’auditorium du Centre de Congrès d’Angers, sous la conduite d’Arlette CHABOT, directrice de la rédaction de France 2, pour la soirée d’ouverture officielle du 25ème Festival du Scoop et du Journalisme, n’ont pas raté leur entrée. Par la voix d’Alain MINGAM, photographe et Consultant Média du Festival, les organisateurs ont brocardé d’entrée le Maire d’Angers, lequel on le sait, ne soutient plus financièrement l’événement. « Cela fait 25 ans que les piques assiettes viennent à Angers (NDLR – en 2009 le Maire d’Angers avait dit : le Festival du Scoop ne sert qu’à des pique-assiettes qui viennent de la capitale).

« Une telle insulte à la profession de la part d’un élu n’est pas admissible, même si nous avons l’habitude d’être les boucs émissaires d’une société malade », poursuit le photographe. « Ce festival n’appartient plus à Alain LEBOUC (le président du Festival), mais à tous les angevins qui le plébiscitent chaque année. Le festival est contraint de s’exiler. J’espère qu’il reviendra à Angers. Nous serons fidèles au rendez-vous ».

Pour les organisateurs, Alain LEBOUC en tête, on ne pouvait pas rêver de pareille introduction, notamment pour ce qui concerne les relations entre la presse et le pouvoir fut-il local. Les récentes affaires et notamment l’affaire Woerth-Bettencourt et celle de Karachi (Pakistan) ont rappelé dernièrement les relations difficiles entre les journalistes et le pouvoir en place.

« La presse n’est pas une béquille du pouvoir, mais un contre pouvoir », lance Laurent JOFFRIN, le patron du journal « Libération », premier interlocuteur invité à donner son avis par Arlette CHABOT. « J’ai des mauvais rapports avec le pouvoir actuel et notamment avec Sarkozy. C’est un combat, on écrit selon nos valeurs et nos convictions et le gouvernement se heurte à la presse ».

Propos repris par Maurice SZAFRAN de Marianne, lequel souligne que les rapports entre la presse le pouvoir ont changé depuis l’arrivée du Président Sarkozy. « C’est une relation très ouverte. Il peut nous insulter et être charmant par ailleurs. On est dans la séduction et en rupture radicale avec ce qui se faisait avant ». « Sarkozy n’est pas le plus violent à l’égard de la presse, c’est Mitterrand qui le fut lors de la mort de Pierre Bérégovoy », répond le patron de « Libé ».

La presse écrite est menacée par le manque d’argent

Ghislaine HOTTENHEIMER du magazine Challenges regrette que le débat se focalise sur le Président de la République. « Il est comme ça avec tout le monde, pas uniquement avec la presse. Le vrai danger de la presse c’est le pouvoir économique ». Cette affirmation est reprise par Laurent JOFFRIN qui reconnaît que la presse écrite subit de grosses pressions de la part des annonceurs. Pour lui, elle est en danger, notamment avec l’avènement du numérique. « On est peut être en train de mourir parce que nous distribuons gratuitement nos informations sur Internet », commente Maurice SZAFRAN. « La menace c’est le manque d’argent et le manque de titres (papiers) », répond Laurent JOFFRIN

« Ce qui est intéressant c’est le pluralisme de l’information », explique à son tour Christophe BECHU, Président du Conseil Général et seul représentant du pouvoir par rapport à ces patrons de presse. « J’ai d’excellent rapports avec les deux principaux journaux locaux. J’évite de réagir à chaud. Je prends ce qui vient et je fais valoir mon droit de réponse ». Le président souligne qu’au delà de savoir qui a le pouvoir, la presse où les hommes politiques, « les journalistes ont surtout une responsabilité sur les contenus et la façon de les faire comprendre ». Et ce dernier de rappeler que le débat sur les soucis financiers de la presse lui rappelle celui du téléchargement illégal. « Les journalistes sont comme les artistes, ils doivent être rémunérés pour leur travail. Les gens vont sur internet parce c’est gratuit et en plus ils se reconnaissent au travers des commentaires des articles, faisant passer le travail du journaliste au second plan ».

« Le plus difficile à admettre c’est que vous avez raison, la presse porte une responsabilité, celle de ne pas être à la portée de l’opinion publique. Il faut peut-être reconnaître que nous ne faisons peut-être pas notre travail, celui d’informer en faisant un vrai travail de recherche de la vérité », réponds Hervé BRUSINI, journaliste d’investigation à France Télévision, au Président BECHU. « Contrairement aux pays anglo-saxons, la presse française n’a pas une tradition d’enquête », poursuit le journaliste de télévision. « Il faut aller vite et se concentrer sur l’essentiel, toujours pour des raisons financières », commente Ghislaine HOTTENHEIMER, toujours convaincue que c’est le pouvoir économique qui est le plus dangereux pour la presse française.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03