Scoop : la star c’est le reportage


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 25/11/2010 - 09:29 / modifié le 27/11/2010 - 18:10


Pour la soirée « Carte Blanche à Envoyé Spécial », le Festival du Scoop et du Journalisme d’Angers accueillait hier soir le tandem de l’un des magazines d’information les plus suivis de France Télévision : Guilaine Chenu et Françoise Joly. Les deux journalistes animatrices ont discuté en toute simplicité avec le public venu à leur rencontre.



Guilaine Chenu et Françoise Joly, répondant aux questions du public
Guilaine Chenu et Françoise Joly, répondant aux questions du public
la rédaction vous conseille
Soirée très spéciale au Festival du Scoop d’Angers, puisqu’il s’agissait de fêter les 25 ans de cet événement qui fait la part belle à la presse et au métier de journaliste. « 25 ans de bonheur, de joie, de rencontres, de débats intéressants,… », disait Alain LEBOUC en introduction de la soirée réservée à l’émission de France Télévision, « Envoyé Spécial », laquelle fêtait dans le même temps ses vingt ans de reportages.

Très émues et visiblement ravies de l’invitation, Guilaine CHENU et Françoise JOLY, accompagnées de quatre journalistes permanents du magazine, Gilles JACQUIER, Anouck BUREL, Jérémie DRIEU et Michel GUETIENNE, ont donné une véritable leçon d’humilité au public et aux journalistes présents dans l’auditorium du Centre de Congrès d’Angers.

« Nous allons parler du métier de journaliste et du magazine Envoyé Spécial. La seule star ce sont les reportages », expliquait Guilaine CHENU en présentant la soirée, laquelle se voulait simple et conviviale. Il s’agissait pour les deux animatrices, bien connues de ceux qui regardent le magazine qu’elles présentent le jeudi soir et sa suite le samedi en début d’après-midi, de parler de l’envers du décor.

« Nous sommes une petite équipe, une véritable communauté, et nous avons une grande liberté de travail. Envoyé Spécial c’est le grand reportage. Nous sommes très éclectiques, et aimons tous les genres de reportages, sans formatage particulier. Nous sommes, comme le Scoop, très exigeants », précisait à son tour, Françoise JOLY. « Avec Guilaine nous nous considérons comme des passeuses d’images ».

Mais quelles images, ceux qui sont accrochés à leur petit écran le savent bien, Envoyé Spécial, c’est LE magazine du grand reportage, « sans interdits et sans zone d’ombre, mise à part la Corée du Nord, et encore … », commentent les deux journalistes.

Tour à tour, les grands reporters présents sur la scène, présenteront leur travail en s’aidant d’extraits de leurs reportages. Le Darfour, Gaza, le Yémen, des pays en guerre, une spécialité de Gilles JACQUIER, JRI (Journaliste Reporter d’Images), il travaille souvent seul ; la violence au collège, une immersion dans un établissement de ZEP ( Zone d’enseignement prioritaire) avec la jeune Anouk BUREL, 32 ans mais déjà du métier ; la problématique de la consommation avec ses petites et grosses arnaques pour Michel GUETIENNE ; ou encore l’œil sensible pour une jeunesse en perdition, mais récupérable, de Jérémie DRIEU ; tous les styles proposés par Envoyé Spécial ont été balayé en un peu plus de deux heures.

Tour à tour, les journalistes ont répondu aux questions d’un public passionné, parlant de leur motivation mais aussi de leur préparation, de leurs difficultés sur le terrain. « Nous avons une posture de témoin. On va chercher de l’info, il faut aussi la ramener », dira Gilles JACQUIER, blessé par balle au cours d’un reportage. « Nous ne présentons pas du prêt à porter, mais la haute couture du reportage », déclara Françoise JOLY en ajoutant : « La force du service public (France Télévision) c’est de pouvoir prendre du recul et de se donner le temps de présenter un bon reportage ». Mais à quel prix ? Le public aura ainsi appris qu’un reportage de qualité ça se paye : environ 1000 € la minute produite.

Une bonne soirée comme le Festival du Scoop sait en proposer. Elle aura permis aux animatrices de passer de l’autre coté du miroir et au public de mieux comprendre le métier de journaliste d’investigation ou d’infiltration.

Scoop : la star c’est le reportage




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03