Sécheresse, les usages non prioritaires de l'eau interdits en Maine-et-Loire


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 29/08/2012 - 18:09 / modifié le 29/08/2012 - 20:32




Le nouvel arrêté a été pris hier. Conséquence de la baisse des débits de la Loire, les usages non prioritaires de l'eau sont désormais interdits sur l'ensemble du département, à l'exception du bassin versant de la Moine, dans le Choletais.

Sont ainsi frappés d'interdiction, le remplissage des piscines, le lavage des bâtiments et voiries, l'arrosage des espaces verts y compris des terrains de sport, le lavage des véhicules hors stations professionnelles et l'alimentation des fontaines et des jets d'eau.

Ces mesures d'interdiction font suite au passage récent des débits de la Loire sous le seuil des 150 m3/s à Montjean-sur-Loire (139 m3/s en début d'après-midi, ce mercredi)

Autre conséquence, les interdictions de prélèvements directs, à usage agricole essentiellement, dans les eaux superficielles ont été étendues à deux nouveaux bassins versants du Maine-et-Loire, La Thau et l'Argenton, portant à six le nombre de bassins ainsi visés.

A Angers, la direction des parcs et jardins va devoir s'adapter. Ses responsables ont fait savoir qu'ils allaient demander une dérogation pour pouvoir préserver 15% de leur consommation normale d'eau. Objectif : continuer à arroser certaines jardinières et des parcs jugés "prioritaires" (jardin des plantes, arboretum...).

Pour mémoire, l'an passé, les usages non prioritaires de l'eau avaient été interdits au tout début du mois de juillet en Maine-et-Loire.


















Angers Mag