Secours Populaire : son histoire en Anjou méritait bien un livre


Rédigé par - Angers, le Mercredi 21 Décembre 2016 à 07:55


Apparu en Maine-et-Loire au lendemain de la guerre 39-45, le Secours Populaire Français n'avait jamais écrit son histoire. Sorti il y a quelques semaines aux éditions du Petit Pavé, un livre en retrace les grandes étapes, en mêlant habilement récits historiques, anecdotes et témoignages. Un ouvrage réussi, en forme d'hommage aux 700 bénévoles actuels de l'organisation dans le département.



Bénévoles au Secours Populaire et auteurs, Christian Robin (à gauche) et Louis Thareaut ont remonté l'histoire de l'association en Anjou.
Bénévoles au Secours Populaire et auteurs, Christian Robin (à gauche) et Louis Thareaut ont remonté l'histoire de l'association en Anjou.
la rédaction vous conseille
Qui n'a jamais entendu parler du Secours Populaire ?

L'hiver approchant, peu d'entre nous. Dans les rues d'Angers, il suffit de lever la tête pour apercevoir actuellement ses appels aux dons sur des affiches 4 X 3. Mais qui connaît vraiment l'histoire de cette association de lutte contre la pauvreté ? Et plus encore son histoire en Maine-et-Loire  ? De sa genèse au début des années 20, dans le giron du Parti communiste français. Ses premières actions de solidarité au sortir de 39-45, pour offrir des vacances aux enfants victimes de la guerre. Son affranchissement progressif (et délicat) du PC, la diversification de son engagement solidaire, sa professionnalisation.

Pour redonner une vie et des visages à cette histoire, deux des bénévoles de l'association en Anjou, Louis Thareaut et notre confrère Christian Robin, ont engagé en 2015 un impressionnant travail de collecte. "Pourquoi à ce moment-là ? La première raison, c'était qu'on s'apprêtait à fêter le 70e anniversaire de l'organisation en Anjou, indique Christian Robin, La seconde, c'est qu'un membre du comité départemental, Jean-Marie Navarro, avait été touché par l'histoire de Juliette Marais, la plus ancienne bénévole du département et voulait, à travers elle, raconter celle du Secours Populaire en Maine-et-Loire."  
"L'un des enjeux a été de montrer comment en Maine-et-Loire, on est passé d'une association intimement liée au Parti communiste, à une structure indépendante" - Louis Thareaut

1948. Manifestation en faveur (notamment) de la paix au Vietnam dans les rues d'Angers (document Michel Dessite).
1948. Manifestation en faveur (notamment) de la paix au Vietnam dans les rues d'Angers (document Michel Dessite).
Lorsque Jean-Marie Navarro a quitté l'Anjou, Christian Robin et Louis Thareaut ont repris le témoin. En recueillant de nombreux autres témoignages de bénévoles. En épluchant les archives -"lacunaires, et pas forcément pertinentes" - de l'association et celles de la presse locale. En se nourrissant aussi du riche travail d'étude universitaire mené par Axelle Brodiez-Dolino, autour de l'histoire du Secours Populaire Français (1). Progressivement, ils ont réuni suffisamment de matière pour, non pas viser une quelconque exhaustivité, mais remonter le fil de l'histoire de l'association en Anjou au travers d'anecdotes, de récits et de portraits, .

"L'un des enjeux a été de montrer comment en Maine-et-Loire, on est passé d'une association intimement liée au Parti communiste, à une structure indépendante, souligne Louis Thareaut. On a ainsi retrouvé une lettre où le mot "camarade" était rayé au profit du mot "ami" !" 

Si les mots changent, l'engagement est bel et bien resté au coeur de l'action du Secours Populaire. Depuis la colonie du Plessis à Saint-Georges-des-Sept-Voies où l'association accueillera de 1945 à 1952 des enfants des familles victimes de la guerre, jusqu'aux libres-services alimentaires des années 2000. Du soutien aux militants de la paix en Algérie jusqu'à l'ouverture de son nouvel entrepôt logistique à la Cité des associations d'Angers, en passant par son Solidarbus, l'histoire du Secours Pop' s'est nourrie de grands élans, de remises en question et de coups de gueules, de personnalités aux fortes convictions, et de beaucoup de système D.

Les bénévoles retrouveront dans cet ouvrage ce qui fait le sel de leur engagement. Ceux qui connaissent mal le Secours Populaire, et nous en étions, y découvriront l'histoire instructive et passionnante de ce qui constitue toujours l'une des plus actives associations caritatives du département. 

(1) "Le Secours Populaire Français 1945-2000. Du communisme à l'humanitaire", ed Presse de Sciences-Po.

"Des histoires de solidarité" (des origines à nos jours)- Christian Robin et Louis Thareaut, éd du Petit Pavé, 25€ - www.petitpave.fr




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag