Sélection européenne et américaine au Joker's


Rédigé par Cyrille GUERIN - Angers, le Dimanche 25 Mai 2014 à 08:30


Ce dimanche, c'est vote pour tous. Une journée palpitante et excitante comme on les aime. Au Joker's Pub, et quelle que soit l'issue des urnes, on aura dès 18h le choix entre la pop extrêmement chouette de San Carol, celle un peu plus cool de Cherry Plum, formations frenchy, et les sons intimistes des metissés Fenster. Une sélection melting peuple que l'on doit au discret mais exigent Jocelyn Du Bouetiez.



Fesnter, l'un des groupes à l'affiche de la soirée au Joker's Puc ce dimanche soir.
Fesnter, l'un des groupes à l'affiche de la soirée au Joker's Puc ce dimanche soir.
la rédaction vous conseille
En dépit de fins de week-ends angevins souvent chiches en propositions musicales et festives, le Joker's organise ce dimanche soir une affiche pop-électro des plus stimulantes allant du mainstream et fulgurant San Carol au plus underground Fenster.

A l'origine de cette soirée, Jocelyn Du Bouetiez, figure locale bien connue des habitué.e.s du T'es Rock ou autres soirée plus clubbing. Pour le premier, le jeune homme, 32 ans et un CV long comme le bras, officie régulièrement en tant que programmateur depuis un an et demi. Lors des seconds, il n'est pas rare de le voir se trémousser à la coole muni quasi invariablement d'un sweat capuche et d'une barbe tantôt discrète, tantôt affirmée.

"Au Joker's, j'ai voulu faire un beau plateau", lâche-t'il entre deux alertes sms avant de concéder "un léger stress". Car c'est une première en tout cas, un dimanche soir. Y aura-t'il du monde ? Pour la défense de l'ex-étudiant en cinéma passé par Stockholm, on rappellera que, récemment, il fut en partie à l'origine d'une soirée sautillante au même Joker's. En collab' avec indiemusic.fr, site auquel Jocelyn est attaché puisqu'il y fut en charge des partenariats, et Radio Campus, il était parvenu à constituer une belle prog'. Ainsi les Kids of Maths ou autres Polaroïd3, notamment, avaient rameuté un public attentif, curieux et accessoirement une belle brochette du landerneau pop-rock-électro angevin. Au final, une ambiance franchement décontractée et pas poseuse pour un sou.

Mais c'était un vendredi soir. Et la question qui hante Jocelyn, par ailleurs flanqué d'une humilité palpable qu'explique un refus non-négociable mais évidemment pardonnable de le prendre en photo, est la suivante : "Les gens seront-ils de retour de week-end ?". On lui objecte alors que ledit week end n'est pas ferié et que la météo est pourrie. Pas de quoi flipper, donc. De même, s'agissant de la concurrence : dimanche soir, à la téloche, à la radio ou sur le Web, pas de présidentielles ou de municipales sur les radars. Juste une élection européenne à laquelle peu semblent, malheureusement, attaché.e.s. Et puis, via smartphones et tablettes, ne peut-on pas combiner découvertes live et suspens électoral. Elle est pas belle la vie ?

Artillerie lourde

Au vu des groupes que celui qui revendique "ne pas être un audiophile", et pour qui "la musique est un ouvrage collectif avec une finalité live à laquelle je suis très attaché", a su faire venir dimanche, on ne peut en outre que lui recommander d'être zen. Scéniquement parlant, Jocelyn a su convaincre de l'artillerie lourde. La participation est libre. De même, les diverses flâneries musicales conviées seront agrémentées d'un apéro dînatoire autour de saveurs maliennes et françaises. Melting pot. Et pop.

En sus de Maxime Dobosz aka San Carol et son crew fulgurant que l'on ne présente plus tant l'album "La Main invisible" et les sets afférents ont rythmé l'hiver de nombreux Angevins, on pourra écouter Cherry Plum, quatuor local qui promet un folk intime et bluesy mâtiné de cinématographie, de parfums sucrés et de berceuses mêlant sensualité et esprit charnel. Miam !

Un onirisme manifestement partagé par Fenster, trio franco-germano-américain dont on apparente souvent les sonorités à de la pop de chambre intimiste. Leurs mélodies sonnent comme si, l'affirment certains, "Satie avait usé de stupéfiants dans le Berlin actuel". A l'écoute de certaines de celles-ci, dont le chatoyant "Mirrors", on est il est vrai plongé dans une ambiance relativement planante.

Fenster se produira vers 19h30 dimanche au Joker's. Leurs morceaux dépouillés qui précèderont un autre dépouillement, seront ce samedi passés par Indigènes, estimable festival nantais regroupant le top de la crème indé actuelle (Jagwar Ma, Françoisand The Atlas Mountains, Brain Joneston Massacre...). C'est donc une bonne prise que réalise là Jocelyn Du Bouetiez. De plus, et pour info, le band est signé chez Morr Music qui au catalogue compte entre autres les Ntwist ou FM Belfast.

Angoissé, Jocelyn ? On peut le comprendre. Mais le programmateur tente là un noble pari. Rythmé par une affiche objectivement percutante. Il serait dommage que celui qui a fait connaître Djak ou Future Dust ne soit pas récompensé. Une seule consigne : dimanche, allez voter pour qui vous voulez mais n'oubliez pas votre bulletin Du Bouetiez.

Infos pratiques : Joker's Pub, 32, rue St-Laud / A partir de 18h / Participation libre.

Fenster : http://fenster.bandcamp.com/
Cherry Plum : http://soundcloud.com/cherryplum
San Carol : http://sancarolmusic.tumblr.com/














Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com