« Séraphine » : époustouflant… !


Rédigé par Option Cinéma Lycée Renoir - Angers, le Samedi 25 Avril 2009 à 10:06


Martin Provost nous « peint » la vie de Séraphine Louis, femme de ménage et… peintre.



« Séraphine » : époustouflant… !
la rédaction vous conseille
« Peint » parce que les images sont tout simplement magnifiques, la nature, omniprésente, est montrée avec une telle beauté qu’elle nous paraît évidente.

La nature, qui est l’une des choses qu’on remarque le plus dans ce film, est une source d’inspiration pour Séraphine, la peintre, mais aussi une source matérielle, où cette femme de ménage trouve toutes les couleurs pour sa peinture, exceptionnelles, inhabituelles, inattendues…

Et puis il y a ces bruitages, très réfléchis, magnifiques, le grattement du pinceau sur la toile, les doigts de Séraphine étalant la peinture… Des sons qui, pour cette femme, sont si importants, si rassurants, et qui pour nous sont tout simplement beaux, et, comme pour la nature, évidents.

Et puis il y a aussi ce personnage, Séraphine, interprété par Yolande Moreau (César de la meilleure actrice !)

Elisa











Angers Mag