Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Dimanche 23 Novembre 2014







Silvia Camara-Tombini : pour quelques voix …


Rédigé par - Le 20/06/2012 - 17:42 / modifié le 21/06/2012 - 08:08


Quarante-trois voix, c’est tout ce qui manquait dimanche dernier à la jeune adjointe au maire d’Angers, Silvia CAMARA-TOMBINI pour devenir la quatrième députée de gauche du département de Maine et Loire. La déception passée, l’élue d’Angers est ravie d’avoir démontré qu’une volonté de changement politique s'est fait jour dans le nord du département.



Silvia CAMARA-TOMBINI dimanche soir après l'annonce des résultats, rémerciée par le maire d'Angers pour sa campagne
Silvia CAMARA-TOMBINI dimanche soir après l'annonce des résultats, rémerciée par le maire d'Angers pour sa campagne
Pour Silvia CAMARA-TOMBINI, 35 ans, adjointe du Quartier des Hauts de St Aubin à Angers et déléguée à la Jeunesse, à la politique de la ville et à la coopération décentralisée, il n’a pas vraiment d’amertume, même si elle avouait dimanche être une peu déçue d’être passée si près du but.

À l’heure où nous l’avions rencontré, elle savait que le score serait serré et qu’il lui manquerait une centaine de voix. Mais une fois les calculs terminés, 86 voix la séparaient de son adversaire de droite, l’ancien ministre Marc LAFFINEUR. Il manquait seulement 43 voix sur 43 686 suffrages exprimés pour passer devant et accéder à l’hémicycle comme son collègue Luc BELOT. De quoi avoir la rage…

« La démocratie a parlé », déclare Silvia CAMARA-TOMBINI, satisfaite d’avoir mené une campagne de proximité qui lui aura permis de prendre le pouls de cette circonscription qui s’étend d’Angers à Segré. « Au cours de cette campagne j’ai entendu l’envie de changement et l’espoir que beaucoup d’électeurs ont mis en nous ». Malheureusement, il en manquait une poignée pour que la jeune élue d’Angers devienne l’une des nouvelles députées de l’Assemblée.

Malgré la défaite, Silvia CAMARA-TOMBINI savoure le résultat, avouant même dimanche qu’elle sera là lors de la prochaine échéance législative, c'est-à-dire en 2017. « Pour nous c’est une très belle avancée dans cette circonscription marquée à droite ».

C’est d’autant plus vrai, que même dans sa ville, Avrillé, Marc LAFFINEUR dépassait dimanche soir d’une courte tête la candidate socialiste avec 51.32% (3 331 voix) contre 48,68% ( 3 160 voix) pour CAMARA-TOMBINI. Quant à la partie d’Angers de la 7e circonscription, la candidate PS obtenait 62.96% des voix contre 37,04% à son adversaire.

« Je me réjouis notamment des résultats d’Angers, car j’y vois la reconnaissance du travail de la Municipalité d’Angers », ajoutait la candidate qui remercie tous ceux qui lui ont fait confiance et qui lui ont adressé, dès dimanche soir, de nombreux messages d’encouragement.

« Je continuerai mon action d’élue de terrain, dans le respect de mes valeurs, de mes engagements, mais je serai également attentive à la manière dont le député élu exercera son mandat ». Voila donc Marc LAFFINEUR prévenu, Silvia CAMARA-TOMBINI, pratiquement dans ses chaussures dimanche soir, sera sur ses talons pendant la mandature législative qui débute.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com