Six mois après sa création, le réseau bus-tram Irigo évolue


Rédigé par Coralie Ganivet - Angers, le 07/01/2012 - 11:21 / modifié le 07/01/2012 - 11:21


Dès ce lundi 9 janvier, un nouveau réseau de bus, plus adapté aux besoins des usagers, sera mis en place à Angers. Les changements étant conséquents, notamment sur les lignes 4, 5, 6 et 10, de nombreux « gilets roses » occuperont le terrain jusqu’à mardi prochain pour informer des nouveaux aménagements.



Luc Belot (à gauche) avec Christophe Reireni, directeur de Kéolis Angers.
Luc Belot (à gauche) avec Christophe Reireni, directeur de Kéolis Angers.
la rédaction vous conseille
Le réseau bus-tram Irigo a aujourd’hui six mois d’existence. Il livre un premier bilan très positif, avec en moyenne 13 % de fréquentation et de recettes supplémentaires. 119 000 voyages sont enregistrés par jour, en semaine, sur l’ensemble du réseau, dont 31 000 rien que pour le tramway. Un chiffre notoire qui représente un quart des voyages et qui tend à progresser. Une fois l’aménagement du plateau des Capucins achevé – plateau situé au nord-ouest de la ville, entre le CHU et le quartier de Verneau – les protagonistes du réseau espèrent voir le nombre de voyages à la journée atteindre les 35 000.

En attendant, et pour s’adapter au mieux aux besoins des usagers, les lignes urbaines verront leurs horaires changés dès demain. Des modifications d’itinéraire seront également effectuées sur les lignes 4, 5, 6 et 10. Cette optimisation du réseau, la première depuis sa création en juin dernier, permettra de faciliter les correspondances entre les lignes, d’améliorer la ponctualité des bus, d’avoir davantage de lignes qui offrent un accès au cœur de la ville ainsi que de mieux desservir les secteurs où il est nécessaire de renforcer les fréquences.

Pour en savoir plus : www.irigo.fr

Des changements notoires

Ligne 2 : prolongement de la ligne à Trélazé bourg
A Trélazé, la ligne 2 est prolongée au-delà de son terminus actuel jusqu’au chemin des Malembardières. Situé à 600 mètres du précédent, ce nouveau terminus permet de desservir le nouveau quartier de la Guérinière. L’ancien terminus, renommé « huit mai » reste à son emplacement. D’avantage de bus articulés passeront sur cette ligne ainsi qu’un bus supplémentaire à l’heure de pointe du matin, et ce, dans les deux sens.

S’agissant de la Ligne 2d, elle fait désormais un crochet par les boulevards Auguste Allonneau et Henri Dunant et dessert ainsi le marché de Monplaisir.

Ligne 4 : nouvel itinéraire par la gare Saint-Laud
Cette ligne emprunte dorénavant, dans les deux sens, la place de l’Académie, les rues Brémont et Papin (face à la gare SNCF) et la rue du Haras. Les arrêts CHATEAU, GARES, BREMONT, GARES PAPIN, LES GARES et FOCH-HARAS sont ceux desservis par cette ligne. Les arrêts CCI et LICES, situés sur le boulevard du Roi René, ne le sont plus quant à eux.

Au printemps 2012, une nouvelle desserte sera mise en place au niveau du centre commercial L’Atoll. La ligne bénéficiera à cette occasion de 25% d’offre supplémentaire sur le secteur de Belle-Beille/Beaucouzé.

Ligne 5 : nouvel itinéraire en centre-ville
Le terminus de cette ligne est déplacé à la gare. L’arrêt GAUBOURGS est toujours desservi mais n’est plus un terminus de ligne. Les usagers n’auront ainsi plus de temps d’attente.
De plus, le nouvel itinéraire de la ligne 5 évolue en centre-ville et revient à son ancien trajet. Les bus passent donc par la rue Toussaint (arrêt SAINTE CROIX), les rues Baudrière/Plantagenêt (arrêt REPUBLIQUE). Ils continueront par la rue Beaurepaire, les boulevards Arago et Daviers (CHU), les places Bichon et Monprofit. De la sorte, les passages par le Château et le Front de Maine sont supprimés.

Ligne 6 : Nouvel itinéraire et desserte du quartier des Haranchères à Bouchemaine
La ligne est prolongée au-delà de la gare Saint-Laud en direction du boulevard Foch. Elle rejoint ensuite la ZI Est par la place Lorraine, le Mail, la rue Larévellière, le boulevard des Deux-Croix et la rue Daguenet.
A noter également, la création d’un prolongement à partir de Val de Maine qui permet de desservir le nouveau quartier des Haranchères à Bouchemaine.

Ligne 7 : nouveau terminus en centre-ville
Venant de Feneu/Montreuil, la ligne 7 effectue désormais son terminus place Lorraine. L’itinéraire et les arrêts restent inchangés. S’agissant de l’actuel itinéraire entre la place Lorraine et la ZI Est, il est dorénavant assuré par la ligne 6 (terminus ZI Est). La correspondance entre les deux lignes se fait à l’arrêt LORRAINE.

Ligne 8 : des horaires supplémentaires vers CHU-HOPITAL
La fréquence de la ligne 8 est renforcée entre le centre-ville, le quartier Haut de Reculée et le terminus CHU-HOPITAL.

Ligne 10 : nouvel itinéraire en centre-ville
Depuis le quartier Ney Chalouère, la ligne emprunte le boulevard Carnot, la place Lorraine et se prolonge par le boulevard Foch jusqu’à la gare. Elle emprunte ensuite le même itinéraire qu’avant par le Pont Noir vers le boulevard de Strasbourg.

Ligne 11 : Des horaires supplémentaires vers la Clinique de l’Anjou
Aucun changement d’itinéraire pour cette ligne mais un renforcement de la fréquence entre le centre-ville et le terminus CLINIQUE DE L’ANJOU.

Réseau de soirée : départs plus tardifs
Les derniers passages en centre-ville ne se font plus à 00h30 mais entre 00h50 et 00h55 place Lorraine.

Vacances scolaires : Des horaires inchangés
Les horaires restent inchangés pendant les vacances scolaires, hormis pour la période courant de début juillet à fin août.

TVA sur les transports : pas de répercussion à Angers
Luc Belot, vice-président délégué aux transports, annonce que la hausse de la TVA sur les transports de 5,5 % à 7% ne sera pas répercutée aux usagers. Le prix des titres de transport reste donc inchangé.

Evolution des lignes suburbaines

Les services de la ligne 34 qui dessert les communes du Plessis Macé et de la Meignane en rabattement sur le tramway sont ajustés pour proposer une arrivée à 7h20 à la station Ardennes. Le retour est également plus tardif puisqu’il a lieu dorénavant à 19h30.

L’intégration de deux nouvelles communes à Angers Loire Métropole au 1er janvier dernier, Soulaire-et-Bourg et Ecuillé induit la création d’une nouvelle ligne suburbaine. La ligne 43 offre désormais aux habitants de ces communes trois allers et retours en semaine et un aller et retour le samedi ainsi qu’en période de vacances scolaires.

Voir les plans des réseaux (nécessite Acrobat Reader

- Plan du réseau journée
- Plan du réseau soirée
- Plan du réseau suburbain









1.Posté par Gaston SIREC le 08/01/2012 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...et le bus pour aller au parc de Pignerolle?(promesse des élus..) +150 000 visiteurs par an), un musée de la communication unique, visite des bunkers, et un grand projet de mémorial (39/45)...















Angers Mag