Soldes d’hiver, c’est parti pour six semaines de démarque

Malgré la multiplication des ventes privées et opérations de promotion organisées au cours de l’année, les soldes officielles intéressent toujours les consommateurs. Avec la suppression des soldes flottantes, la période durera jusqu’à la mi-février.



Soldes d’hiver, c’est parti pour six semaines de démarque
20%, 30 %, 50% en moins, la valse des étiquettes commence aujourd’hui sur l’ensemble du territoire français, dont Angers. À moins de deux semaines de la période de Noël, les commerçants, notamment dans le prêt-à-porter, compte sur cette période pour écouler les invendus et garnir une caisse souvent en baisse une fois les fêtes de fin d’année passées.

Vider les stocks pour mieux démarrer la saison printanière, c’est sur ce principe que comptent les commerçants. Le top départ des soldes est donc donné ce mercredi 7 janvier 2015 pour une période fixée jusqu’au 17 février.

Cette année les consommateurs disposeront d’une semaine supplémentaire pour effectuer leurs achats à prix réduit.  Par la loi du 18 juin 2014 qui a modifié l'article L310-3 du code du commerce, les pouvoirs publics ont sensiblement modifié le calendrier des soldes. Désormais la date de départ sera fixée au second mercredi de janvier, chaque année. La durée est donc portée à six semaines au lieu de cinq les années précédentes. Ce calendrier s’applique également aux sites de e-commerce.

Désormais, les commerçants ne disposent plus des deux semaines de démarques flottantes qu’ils pouvaient fixer quand bon leur semblait. Toutefois ces derniers les ont remplacés par des ventes privées, réservées à leur clients habituels, souvent détenteurs d’une carte du magasin et des promotions. « Il suffit de ne pas utiliser le mot solde et de ne pas vendre à perte », précisait hier un commerçant en agençant son étal.

Désormais la réduction de prix doit être clairement affichée, les commerçants n’étant pas autorisés à gonfler les prix d’origine pour donner l’illusion d’une démarquent importante. De même, il doit s’agir de la vente d’un stock constitué au moins un mois avant la période des soldes, jusqu'à écoulement. Le réapprovisionnement n’étant pas autorisé.  Toutefois les grandes enseignes jouent sur ce principe, les stocks étant constitué par les centrales d’achats qui répartissent et réapprovisionnent leurs magasins.

Les commerçants n’ont pas d’obligation de pratiquer des soldes sur l’ensemble de leurs produits en magasins, mais la distinction doit être clairement affichée sur chaque produit. Enfin les soldes ne concernent pas que le prêt-à-porter, les autres commerces peuvent également solder leurs produits sur les mêmes règles.

Rappelons qu’à Angers les consommateurs bénéficient d’une heure gratuite de stationnement sur les parkings du centre-ville. Ils peuvent bénéficier d’une heure supplémentaire offerte par l’association des Vitrines d’Angers et les commerçants adhérents.  Cette opération lancée pendant Soleils d’Hiver se poursuit pendant les soldes.
 

Mercredi 7 Janvier 2015
Lu 285 fois
     

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau