Soldes : la fièvre acheteuse en baisse


Rédigé par - Angers, le 23/06/2011 - 15:45 / modifié le 23/06/2011 - 15:59


La grande période des soldes de l’été commençait ce mercredi 22 juin, dans la plupart des départements français, dont le Maine-et-Loire. Elle se terminera le 26 juillet. À Angers, pour le premier jour il n’y avait pas foule dans les rayons et pourtant, le mercredi est un jour privilégié pour faire ses courses.



Soldes : la fièvre acheteuse en baisse
la rédaction vous conseille
Je suis venu ce midi, pour éviter le rush d’hier », disait un homme rencontré aux Galeries Lafayette à Angers. Force est de constater, qu’entre midi et 14 h, horaires pendant lesquels les consommateurs s’engouffrent dans les magasins pour profiter des bonnes affaires, ce n’était pas l’affluence. « Ce n’est pas mieux que la veille. Cette année, les clients angevins ne se jettent pas sur les soldes », constatait une vendeuse. Même son de cloche dans les magasins voisins de la rue d’Alsace.

En cause, le pouvoir d’achats, les prix encore trop élevés, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. Une chose est sure, on ne se bat pas dans les rayons pour se déchirer le bout de chiffon. Il faudra peut-être attendre samedi prochain pour vérifier si les magasins font le plein. Sauf que samedi, c’est aussi à Angers, l’inauguration du tramway. La fête risque bien de détourner des acheteurs du centre-ville.

Bien sûr, même si les ristournes atteignent 50% dans les magasins les plus huppés, le prix ristourné reste encore élevé et n’est certainement pas à la portée de toutes les bourses.

À moins que, s’agissant de vêtements d’été, la météo pas très engageante pour l’instant, rebute les acheteuses de petites robes légères, lesquelles resteront au placard, si le temps pluvieux persiste.

Et pourtant, la fièvre acheteuse, notamment pour ce qui concerne la gent féminine, est toujours là. Mais, pour la plupart, le salaire n’est pas encore versé. Il faudra donc attendre la semaine prochaine pour vérifier si l’effet solde fonctionne et si la baisse du pouvoir d’achat, dont on nous rebat les oreilles, a vraiment une incidence.

Notons que ces soldes concernent également le e-commerce (commerce en ligne) dont les dates correspondent, pour la première fois, à celles du commerce traditionnel (loi du 17 mai 2011).

La loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008 a raccourci d'une semaine chaque période des soldes fixes (ou saisonniers : été et hiver) : 5 semaines en hiver et 5 semaines en été, des dérogations étant prévues pour certaines zones touristiques ou frontalières.

Les commerçants peuvent désormais pratiquer une période de soldes complémentaires d'une durée maximale de deux semaines ou deux périodes de soldes complémentaires d'une durée maximale d'une semaine chacune. Cette période ne peut toutefois pas se terminer moins de trente jours avant le début d'une période de soldes fixes. La souplesse de cette mesure permet aux commerçants d'ajuster leur stratégie commerciale en fonction de la demande locale et d'écouler de manière plus facile leurs invendus entre les périodes de soldes saisonnières.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com