Sondage : les habitants des Pays-de-la-Loire attachés à leur région


Rédigé par - Angers, le 02/07/2014 - 10:20 / modifié le 18/08/2014 - 22:06


Selon un sondage commandé par la Région Pays-de-la-Loire, ses habitants ne souhaitent pas d'une fusion avec le Centre ou le Poitou-Charentes. Statu-quo et fusion avec la Bretagne sont les scénarios qui recueillent leurs principaux suffrages. Une carte de plus dans le jeu des opposants au démembrement de la région.



Sondage : les habitants des Pays-de-la-Loire attachés à leur région
la rédaction vous conseille
En stand-by au Sénat où ses opposants multiplient les initiatives pour le repousser, le débat autour de la réforme territoriale n'en continue pas moins d'alimenter la chronique politique partout en France. Et en Pays-de-la-Loire tout particulièrement.

Pourquoi ? Parce qu'en dépit du statu-quo retenu dans le scénario rendu public par François Hollande et soumis à l'avis des parlementaires concernant notre région, la question de savoir si elle conservera réellement ses limites administratives demeure.

Si le doute subsiste, c'est qu'en coulisses, nombreux sont ceux qui continuent de manœuvrer pour remettre en cause ce choix du statu-quo. Mercredi dernier, le président de la région Centre, François Bonneau (PS), a écrit aux 1.842 maires de sa région et à tous les parlementaires français pour qu'ils se mobilisent en faveur d'un rapprochement avec les Pays de la Loire. Quelques jours plus tôt, les sénateurs socialistes d'Indre-et-Loire Jean-Jacques Filleul et Jean Germain ainsi que du Loir-et-Cher Jeanny Lorgeoux s'étaient également prononcés en faveur d'une fusion entre le Centre et les Pays de la Loire.

Plus à l'Ouest, certains ne voient pas d'un mauvais œil ces appels du pied. Pour une raison très simple, rapprocher le Centre des Pays-de-la-Loire, c'est contribuer implicitement à rapprocher la Loire-Atlantique (qu'on imagine mal rejoindre le Centre) de la Bretagne. Et réveiller donc le scénario d'un Grand Val de Loire et d'une Bretagne "réunifiée" privilégié en son temps par le comité Balladur. Bonnets Rouges et UDB m'entendez-vous ?

Le statu-quo ou la fusion avec la Bretagne

Dans ce contexte, Jacques Auxiette, le président du Conseil régional est bien décidé à ne rien lâcher pour préserver les Pays-de-la-Loire de tout démembrement. La publication lundi des résultats d'un sondage (1) qu'il a commandé pour 15 000 euros (HT) auprès de l'institut IPSOS et sobrement intitulé "Les Ligériens et la réforme territoriale" participe de ce jeu.

Cinq questions alimentent cette étude. A la première - "Etes‐vous personnellement très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout attaché à la région Pays de la Loire ?" -, 34% des sondés ont répondu "très" et 49% "plutôt".

La deuxième devrait rassurer logiquement tous les responsables politiques : 92% des personnes interrogées ont indiqué avoir entendu parler "du projet de réforme territoriale qui prévoit de diminuer le nombre de régions en en regroupant certaines". Mais seulement 41% estiment que c'est "plutôt une bonne chose" (3e question).

La quatrième question entre dans le vif du sujet : "Dans le cadre de ce projet de réforme territoriale, dites‐moi si vous êtes tout à fait favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou tout à fait opposé à chacune des hypothèses suivantes concernant la région Pays de la Loire ?". Les hypothèses ? Le maintien en l'état de la Région et quatre fusions possibles : avec la Bretagne, avec la Bretagne et le Poitou-Charentes, avec le Poitou-Charentes et avec le Centre seul.

Sur ces cinq scénarios, les deux premiers se détachent nettement dans l'ordre de préférence des sondés (voir détail ci-à côté). 33% d'entre eux se disent "tout à fait favorable" et 40% "plutôt favorable" au maintien en l'état des Pays-de-la-Loire. Concernant la fusion avec la Bretagne, ils y sont respectivement 23% "tout à fait favorable" et "44%" très favorable. La fusion avec la Région Centre est l'idée qui leur convient le moins.

Histoire de préciser encore les choses, une cinquième et ultime question posée aux sondés leur demande quelle hypothèse a "tout compte fait" leur préférence. Réponses : pour 44%, le maintien de la Région Pays-de-la-Loire telle qu'elle est; pour 43%, la fusion avec la Bretagne. Les trois autres scénarios ne recueillent qu'entre 2 et 5% d'adhésion.

Du pain béni pour Jacques Auxiette qui, conforté dans ses convictions, s'est empressé de livrer sa conclusion : « L’hypothèse d’une fusion avec la Région Centre est massivement rejetée par l’opinion et ne dispose d’aucun soutien chez les acteurs du territoire. Seuls le statu quo ou la fusion avec la Bretagne sont possibles ! » Parlementaires, m'entendez-vous ?

(1) Sur un échantillon représentatif de 805 personnes âgée de 18 ans et plus.

L'intégralité du sondage ici




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Camille le 02/07/2014 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'est pas impossible que les habitants de Champagne-Ardenne préférent la Bretagne que la Picardie !! Ou que le Limousin préfère la Bretagne à la Région Centre ?

Un sondage pourrait nous éclairer là-dessus !

Trêve de plaisanterie, quelle conclusion tirer entre les partisans du statut-quo, ceux qui veulent une fusion avec la Bretagne (les mêmes qui manifestaient à Nantes samedi dernier ?) ?? Ceux qui sont attachés à la région Pays-de-la-Loire mais prônent un rattachement à la Bretagne ?

Il manq...

2.Posté par Camille le 02/07/2014 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Région Centre veut fusionner avec les Pays-de-la-Loire qui veut fusionner avec la Bretagne qui ne veut pas fusionner mais uniquement réintégrer la Loire-Atlantique...

En région Bretagne, les sondages donnent 57 % de personnes favorables à une Bretagne à 5 départements, et 66 % de personnes opposés à une fusion avec les Pays-de-la-Loire.

quelles conclusions tirer de tout cela ?? Diviser en deux parties les Pays-de-la-Loire pour former deux nouvelles Régions (Bretagne-Atlantique, Val-de-Loire)...

3.Posté par Barreau le 02/07/2014 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"De toute évidence, ce sondage financé par la région Pays de la Loire est à situer dans la continuité d'un lobbying pour le Grand Ouest. Il constitue une riposte vis-à-vis des sénateurs qui, lors de la commission des lois de la semaine passée, étaient plus nombreux à défendre un Val de Loire fusionnant Pays de la Loire et Centre qu'un Grand Ouest. L'objectif politique de ce sondage est d'ailleurs éloquent au vu du titre utilisé par la Région pour communiquer sur cette publication : « Les habi...








Angers Mag















Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46


cookieassistant.com