Souvenirs, souvenirs... les vieilles cylindrées de Jacques Bru


Rédigé par Patrick TOUCHAIS - Angers le Dimanche 31 Mai 2015 à 07:00


Au château de la Houssaye à Saint-Laurent du Mottay, Jacques Bru offre une balade dans le passé via ses collections de vieilles voitures et motos. Plus de 80 véhicules, de 1900 jusqu’aux années 1970, sont à découvrir.



Jacques Bru, passionné de vieilles cylindrées.
Jacques Bru, passionné de vieilles cylindrées.
la rédaction vous conseille
Avis aux moins de 40 ans. DS, 403, Aronde, Motobécane… ça vous rappelle quelque chose ? Une odeur de cuir, de carburant ? Un itinéraire de vacances ? La voiture du grand-père ? Votre première mob ? Non, rien de tout cela ? Envie d’une session de rattrapage ou – pour les plus anciens – d’une piqure de nostalgie, alors, venez vous plonger dans le Monde de Jacques.

Jacques, c’est Jacques Bru, un publicitaire passionné de vieilles voitures et motos, qui dans son château de la Houssaye à Saint-Laurent du Mottay a créé son propre musée, à partir de collections amassées depuis sa jeunesse. Ici, quelque quatre-vingt véhicules, à 2, 4, voire 3 roues datant de 1900 à 1974, sont à découvrir, avec Jacques comme guide. « Le lieu n’est pas ouvert au public individuel. On ne fait des visites que pour les groupes de 10 à 30 personnes sur réservation. Je fais toutes les visites moi-même ».

Jacques Bru a aménagé le Château de la Houssaye en musée.
Jacques Bru a aménagé le Château de la Houssaye en musée.
Et une visite pour Jacques, ça ne se résume pas à une déambulation autour de ses pièces de collection dans les différentes annexes du château du 19ème. Chaque véhicule a une histoire que Jaques aime partager. « Je reçois beaucoup de passionnés, de collectionneurs comme moi. Je raconte l’histoire du véhicule, un peu de mon histoire, mais surtout, ici, on peut toucher les pièces du musée… », sourit Jacques qui fait le lien avec son métier : « On raconte une histoire, comme dans la pub. En particulier une histoire de marques, qui est aussi une histoire industrielle, celle d’une France avec de nombreux constructeurs ».

Parmi les pièces rares, une voiture amphibie de 1963.
Parmi les pièces rares, une voiture amphibie de 1963.
On ouvre alors la boîte à souvenirs. Et chacun va y puiser ses références personnelles… Avec des moments incontournables : la DS et la 2CV, les Solex et les Mobylette… Mais Jacques a aussi acquis quelques pièces rares ou originales, comme cette Isetta dont la portière unique est devant, ce triporteur des années 1930, ou ce véhicule amphibie de 1963. Et tous les véhicules fonctionnent. Jacques profite de son parc de 22 ha pour les faire tourner et les présenter à ses visiteurs.

Sans oublier de passer par l’atelier, où Jacques a toujours quelques véhicules en restauration. « Avec le souci d’en garder l’authenticité ». Pour ne pas galvauder les souvenirs…
 

Souvenirs, souvenirs... les vieilles cylindrées de Jacques Bru
A retenir
« Vroum, vroum ! »
 
Outre les voitures et les deux-roues - sans oublier un avion, une caravane, un bâteau – Jacques Bru collectionne aussi les jouets d’époque. Pas n’importe lesquels. Tout ce qui touche à son univers de passionné : petites voitures, et de nombreux garages. Et ce sont ces dernières pièces qui ont donné lieu à la publication d’un ouvrage sur les garages et pompes à essence de notre enfance. « Vroum, vroum » édité à compte d’auteurs, rassemble les collections de Jacques Bru et deux autres passionnés : Jacques Roy et Laurent Pasquier.

"Vroum, vroum..! Mes garages d'enfance" de Jacques Bru. 116 pages, 200 photos couleurs, 40€ (+ 10€ de frais d'expédition)

On fait quoi aux alentours ?

L'abbaye de Saint-Florent-le-Vieil  surplombe la Loire.
L'abbaye de Saint-Florent-le-Vieil surplombe la Loire.
Où se promener ?
A Saint-Florent le Vieil

A quelques kilomètres de Saint-Laurent du Mottay, Saint Florent le Vieil sera l’étape incontournable d’une journée bien remplie en bord de Loire. Evidemment, une visite dans l’Abbatiale s’impose. Au-delà de la majestueuse bâtisse, qui à elle seule, vous raconte l’histoire du territoire à compter du VIème siècle et l’arrivée des premiers moines, on savourera la balade alentours pour déguster les paysages ligériens. Et profiter d’une découverte du sport local, la boule des sables. Enfin, nouveauté 2015, la commune accueille du 29 au 31 mai, le festival « Rivages de voix ».
 
Où manger ?
A la Gabelle

Pour un déjeuner ou un diner en bord de Loire, arrêtez-vous à la Gabelle, à Saint-Florent le Vieil. Le chef Franck Redureau propose une cuisine traditionnelle et gourmande. Les poissons de Loire y sont naturellement à l’honneur. Les autres produits, viande, légumes, fromages sont sélectionnés chez des producteurs de l’Anjou.
Le restaurant est fermé le dimanche soir et le lundi. Comptez de 28 € pour un menu Terroir jusqu’à 46 € pour un menu Fin gourmet. 





Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51




cookieassistant.com