Star Wars : la Force s’est réveillée tôt à Angers


Rédigé par - Angers, le Jeudi 17 Décembre 2015 à 08:27


10 ans qu’ils l’attendaient. Le nouvel opus de la guerre des étoiles, version Disney, était proposé ce mercredi dans la plupart des cinémas en France, dont trois à Angers. Si le secret du scénario a été bien gardé, les fans, « Jedi et Padawans », faisaient la queue dès le matin devant les salles pour être sûr d’être les premiers. En sortie de salle, les échos sont plutôt positifs.



File d'attente, mercredi matin, au Multiplexe Gaumont à Angers
File d'attente, mercredi matin, au Multiplexe Gaumont à Angers
la rédaction vous conseille
La folie Star Wars, difficile d’y échapper ce mercredi. Affiches et produits dérivés, les héros de la saga intergalactique imaginée par George Lucas en 1977 et rachetée par les studios Disney, sont partout. Et, sortir le « Réveil de la Force », le premier film d’une troisième trilogie, quinze jours avant Noël, c’est le plus beau cadeau que l’on puisse faire aux fans de la première heure, dont certains n’étaient même pas nés lors de la sortie de la première édition.
 
Ces derniers sont d’autant plus ravis qu’ils peuvent le voir en avant-première en France puisque la sortie mondiale est prévue le vendredi 18 décembre. « Aux USA et dans de nombreux pays, la semaine cinéma commence le vendredi, alors qu’en France c’est le mercredi. Mais c’est bien la première fois que nous sortons un film aussi populaire, avant les américains. Certains viennent même en France pour le voir », explique la direction du complexe les  400 Coups en centre-ville d’Angers. Ce cinéma qui propose le 7e film de la saga Star Wars en version originale sous-titrée, a bien failli être écarté de la sortie nationale. « On nous le proposait en 5e semaine. C’était trop tard. Nous avons été obligé d’aller en conciliation pour obtenir l'autorisation de le diffuser  comme tout le monde, ce mercredi ».
 
« C’est la plus belle version de ce que j’ai pu voir à ce jour. Je reviendrai le voir, quand il y aura un peu moins de monde ».

Si la plupart des séances sont proposées en 3D, deux complexes le proposent en système sonore immersif Dolby Atmos, le Cinéville des Ponts de Cé et le Multiplexe Gaumont. « Nous venons de rénover notre salle 1 pour y installer ce nouveau système sonore », explique-t-on chez Gaumont à Angers. « Star Wars est le premier film proposé avec ce nouveau concept ».
 
Les fans qui se sont précipités dès matin dans la salle ont à peine senti la différence. « Je sentais bien que nous étions un peu plus dans l’ambiance, mais je ne savais pas que le système sonore était nouveau », disait l’un d’eux à la sortie, encore à peine remis de ses émotions.
 
Si certains ont profité d’un jour de repos ou de vacances, et sont venus parfois d'un peu loin, pour assister aux premières séances, tous saluent un film d’un bon niveau qui correspond à leur attente. « Le fait que ce soit réalisé par les studios Disney, on craignait une débauche d'effets spéciaux en images de synthèse », affirme Rémi en sortant de la première séance au Gaumont. « En fait l’esprit des premières versions est respecté, on est vraiment dans l’univers imaginé par George Lucas, avec beaucoup de clins d’œil à la précédente trilogie. C’est vraiment bien, on a beaucoup aimé ». Et son voisin d’ajouter : « C’est la plus belle version de ce que j’ai pu voir à ce jour. Je reviendrai le voir, quand il y aura un peu moins de monde. Je voulais avoir la primeur de l’intrigue avant qu’elle soit dévoilée sur les réseaux sociaux ».
 
Sans en dire de trop sur le scénario, on sait que le méchant Dark Vador est mort dans la précédente trilogie et c’est devant son masque calciné qu’un nouveau méchant jure de le venger et de remonter l’Empire galactique, le côté obscur de la force.
 
Coté exploitant, on se frotte les mains, car ce film événement qui a atteint les 600 000 d’entrées, dès le premier jour, rempli les salles, même à Angers. « Nous avons beaucoup de réservations et certaines séances sont complètes plusieurs jours à l’avance », annoncent, unanimes, les directions des trois complexes. A noter que le Cinéville et le Gaumont invitent les spectateurs à venir costumés, notamment vendredi pour le multiplexe qui organise une animation spécifique pour la sortie mondiale. Ce mercredi matin, certains sont venus équipés de sabres laser. Sait-on jamais ...

A lire : Les sciences juridiques sont-elles aussi cool que Star Wars ?
 


Bon à savoir :
Sorti le 25 mai 1977 aux USA, le film Star Wars, du réalisateurs George Lucas et de sa société Lucas Film,  connait rapidement un succès interplanétaire. il raconte le parcours initiatique du jeune Luke Skywalker, un fermier qui vole au secours d'une princesse dont la planète est menacée par l'Empire. Ce film en appellera deux autres pour constituée une véritable trilogie. 20 ans plus tard, de 1997 à 2005, Lucas se lance dans une seconde trilogie, dont l'histoire est antérieure à la précédente, qui raconte la jeunesse d'Anakin Skywalker, le père de Luke, et sa transformation en Dark Vador, d'où sera tirée la phrase désormais culte : "Luke, je suis ton père".

Le 30 octobre 2012 Lucas a décidé de confier sa compagnie et son univers à la Walt Disney Company, pour un peu plus de 4 milliards de Dollars, pour que Star Wars lui survive (source Star Wars Universe ). Le Réveil de la Force, confié au réalisateur J. J. Abrams, connu  pour les derniers longs métrages de Star Trek, est le premier d’une nouvelle trilogie avec deux nouveaux films prévus en 2017 et 2019 et des films annexes. L’aventure intergalactique n’est donc pas terminée. Elle devrait vivre bien au-delà du futur.
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com