Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Mardi 23 Décembre 2014







Stationnement : les commerçants du centre-ville maintiennent la pression


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Le 21/09/2012 - 19:12 / modifié le 21/09/2012 - 19:20


Les commerçants du centre-ville d'Angers restent mobilisés. Vendredi matin, ils manifestaient devant la mairie pour dénoncer la hausse des tarifs du stationnement.



Les commerçants devant l'Hôtel de Ville d'Angers, ce matin
Les commerçants devant l'Hôtel de Ville d'Angers, ce matin
Une petite centaine de commerçants du centre-ville d'Angers ont manifesté, vendredi matin, face à la mairie d'Angers. Après la taxe trottoir (abandonnée par le maire, Frédéric Béatse), ils maintiennent la pression sur la hausse des tarifs du stationnement en centre-ville. Armé d'un porte-voix, Fabien Rebours, commerçant de la rue Lenepveu, a tenté de mobiliser "pour montrer à nos élus que nous sommes déterminés à défendre les intérêts de notre ville. Beaucoup de nos collègues gagnent moins que le Smic, l'augmentation excessive des stationnements est la goutte qui fait déborder le vase". Et d'ajouter : "Une journée de stationnement revient en moyenne à 8 euros par jour, soit l'équivalent d'une heure de travail, c'est beaucoup trop".

Du parvis, les manifestants se sont ensuite rendus à la sortie du parking de la mairie. Là, dans une ambiance plutôt bon enfant, ils ont bloqué les portes à l'aide de poubelles. "Ce parking ne doit pas coûter trop cher !", pouvait-on entendre au bas de la rue des Ursules. "Nous sommes pas des vaches à lait : nous demandons au maire une heure de stationnement gratuite, ajoutait alors le porte-parole. Nous sommes positifs dans nos propositions et tout l'espoir que nous avons mis dans notre élu au commerce (Ndlr : Jacques Motteau) a été vain. Nous sommes donc prêts à rencontrer une fois encore le maire".

Enfin, et malgré son retrait, la taxe trottoir était toujours au coeur des débats, ce vendredi matin. Certains commerçants maintiennent là aussi la pression sur la mairie, "car nous comptons maintenir notre plainte afin d'obtenir des dommages et intérêts, expliquait l'un d'entre eux. Les frais d'avocats s'élèvent à plus de 2000 euros, nous espérons retomber sur nos pieds !"

On devrait donc réentendre parler de cette fameuse taxe par le biais du stationnement en centre-ville, nouveau cheval de bataille des commerçants angevins. Mais aussi d'Angevins, qui comme Gilbert, retraité, manifestait ce matin "par solidarité envers les commerçants et en tant qu'usager, car je trouve les tarifs du stationnement en centre-ville exorbitants. Il faut que cela change vite. Avant les prochaines municipales..." Dont acte ?







Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

9.Posté par Fabien REBOURS le 18/10/2012 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, les commerçants, angevins, citoyens ont rendez vous vendredi 19 octobre a 9h15^place du ralliement
Nous avons toujours le stationnement en ligne de mire, les 29 millions de CA de la SARA n'obligeait en rien la mairie a augmenter cet impot: l'histoire des voitures en centre ville c'est de la poudre aux yeux
la propreté de la ville en général et pas seulement le centre ville
l'ouverture des dimanches de noel, au même titre que les chalets loués par la ville.
une politique faite d'acte et n...

8.Posté par Barreau le 01/10/2012 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est lui qui a commencé M'sieur le Juge !!!
Je plaide les circonstances atténuantes: il ne m'est opposé aucun argument...

7.Posté par Yannick Sourisseau le 01/10/2012 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à Barreau et The Chacal
Je sais que la période est difficile, pour les commerçants comme pour les consommateurs. Les internautes qui lisent vos commentaires apprécieront un débat apaisé, car à défaut de gagner en intensité, celui-ci gagnera en qualité. Merci de votre compréhension.
Cordialement

6.Posté par Barreau le 01/10/2012 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ the Chacal

Dommage pour toi, je ne suis ni fonctionnaire, ni enseignant, ni écolo et Je vais faire des suppositions à "la mord moi le nœud" comme tu le fait: Vu la qualité de ton commentaire et des arguments qui le compose, je parie que tu es commerçant...
Allez va "imbécile heureux". Je te souhaite de l'être. Heureux, parce qu'imbécile tu l'es.
Et change pas ton nom, il te va bien...

5.Posté par THE CHACAL le 30/09/2012 23:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le sus nommé Barreau à certainement passé ses vacances à vérifier que les commerces étaient fermés.
Ce monsieur si on peut l\'appeler ainsi est soit fonctionnaire ou dans l'enseignement ou un idiot d'écologiste à la mort moi le nœud... À suivre

1 2














Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com