Suspendu sur un pan vertical


Rédigé par Michel Barini - Angers, le 18/11/2009 - 15:22 / modifié le 20/11/2009 - 17:56


L’espace d’un après-midi, juste le temps d’exécuter son travail, il a suscité l’admiration des passants. Sécurisé par des cordes de rappel arrimées sur les hauteurs d’une résidence, un ouvrier d’une entreprise de nettoyage s’était suspendu entre ciel et terre, sur la paroi d’un mur dénué de toutes prises apparentes.



À deux pas du Centre des congrès (visible en arrière plan), le grimpeur a créé le « scoop » angevin du quartier.
À deux pas du Centre des congrès (visible en arrière plan), le grimpeur a créé le « scoop » angevin du quartier.
Par un crachin à ne pas mettre un pied dehors, l’homme affronta la météo mais aussi les lois de la gravité en se mouvant telle une araignée sur la surface luisante d’un mur d’immeuble. Armé d’un pulvérisateur à haute pression, il désagrégea scrupuleusement d’un jet destructeur toute impureté visible. Indifférent à la curiosité générale située sous ses pieds, il avait pour mission de laisser derrière lui une façade immaculée.

Pour inhabituelle qu’elle soit, la scène s’est passée boulevard Saint-Michel, tout près du Jardin des Plantes, un parc très prisé des Angevins. Instantané insolite dans la grisaille de ce jour maussade, elle connut un vif intérêt de la part de badauds qui apprécièrent l’exploit sportif du grimpeur dans l’exercice de son métier. Un spectacle que de nombreux photographes amateurs auraient bien aimé capturer dans la mémoire de leur appareil numérique, ce que firent certains propriétaires de téléphones mobiles.

Comme pour mieux rappeler la place de la photographie dans le quotidien mais aussi son importance dans l’information, ça se passait à quelques mètres du Centre des congrès d’Angers, là où se tient actuellement le Scoop, ce festival international du journalisme qui consacre le reportage photographique. Coïncidence du lieu et de l’instant, les organisateurs de la manifestation n’auraient jamais osé créer un tel événement pour amener les visiteurs jusqu’à leur exposition. Le hasard s’en était chargé pour eux.



Michel Barini
Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03