Taxe trottoir, l'opposition municipale ironise


Rédigé par - Angers, le 13/09/2012 - 09:31 / modifié le 13/09/2012 - 09:32


Angle d'attaque idéal, la décision de Frédéric Béatse de revenir sur la taxe trottoir donne du grain à moudre à l'opposition municipale. Qui raille l'"amateurisme" du maire d'Angers.



Il fallait s'y attendre. L'annonce du maire d'Angers de retirer son projet de taxe trottoir a fait réagir l'opposition municipale. Par la voix de Catherine Goxe, celle-ci ne s'est évidemment pas gênée pour ironiser sur le "rétropédalage" de Frédéric Béatse.

"Il aura fallu tout un été et la mobilisation des commerçants angevins en colère pour que le Maire entende enfin les mises en garde de la minorité lors du vote de la délibération sur la taxe trottoir le 25 juin dernier" écrit la conseillère municipale, dans un communiqué.

Taxe trottoir, l'opposition municipale ironise
Qualifiant la taxe de "dangereuse" et d'"injuste", elle parle aussi d'une "aberration juridique" et d'une "faute politique" avant d'y aller franco en pointant l'"amateurisme", rien de moins, de l'équipe du maire d'Angers : "Gouverner ainsi la ville, nous interroge sur la capacité de l’exécutif municipal à porter un projet cohérent au service des Angevins." Vous avez dit 2014 ?

L'opposition municipale n'oublie pas tout de même de préciser, même si ça va de soit, qu'elle ne peut être "qu'en accord avec cette décision" qu'elle avait appelé de ses vœux "dès le début".



Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag