Technicolor : des élus Angevins satisfaits de leur intervention


Rédigé par - Angers, le 12/06/2012 - 11:19 / modifié le 12/06/2012 - 11:24


Faisant suite à la demande insistante des élus d’Angers, de la métropole et de la région, concernant le dossier de l’usine Thomson d’Angers, la ministre délégué aux PME, à l’innovation, et à l’économie numérique Fleur PELLERIN a organisé vendredi dernier une réunion de travail sur le dossier Technicolor.



Le site angevin de Technicolor, toujours en danger
Le site angevin de Technicolor, toujours en danger
Anticipant les actions du ministère, les élus font part de leur satisfaction considérant sans doute qu’ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour que cette affaire puisse trouver une issue favorable.

« Nous concernant, un dossier présentant l’ensemble du dossier avait été transmis au ministère en amont de cette réunion. Nul doute que la Ministre saura y trouver les éléments permettant d’atteindre l’objectif que nous poursuivons depuis plusieurs mois déjà, à savoir permettre des solutions de reprise afin de sauvegarder un maximum d’emplois », expliquent les élus dans un communiqué.

Pour cet épineux dossier deux échéances importantes approchent : Le 20 juin date à laquelle se tiendra l’Assemblée générale du groupe Technicolor visant à valider l’entrée dans le capital de la banque d’affaire JP Morgan et le 28 juin, jour au cours duquel le tribunal de commerce de Nanterre se prononcera sur la poursuite de la période de redressement ou la mise en liquidation judiciaire du site angevin.

« Pour notre part, il n’y a d’autre alternative qu’une prolongation de 18 mois de la période d’observation. Seule issue valable pour trouver des solutions et accompagner les projets de reprises du site. Cette prolongation sera également un signe fort vers les salariés du site angevin » poursuivent les élus angevins.

« Cette solution, que nous appelons de nos vœux, doit résulter d’une négociation avec le groupe Technicolor qui doit accepter sa responsabilité sociale. Il est temps que ses dirigeants s’assoient à la table des négociations ».

Les élus angevins et régionaux affirment se ternir à la disposition des ministres concernés par ce dossier pour toute initiative offrant un avenir aux salariés du site angevin de Technicolor.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag