Technicolor, l'assignation renvoyée au 16 novembre


Rédigé par Yves BOITEAU - Le 26/10/2012 - 20:00 / modifié le 26/10/2012 - 20:26


La perspective d'une bataille judiciaire entre Technicolor et ses ex-salariés angevins s'éloigne. L'assignation du groupe a été renvoyée au 16 novembre. Reste pour les deux parties à finaliser les choses.



Technicolor, l'assignation renvoyée au 16 novembre
Le Tribunal de grande instance de Nanterre a suivi vendredi matin le souhait de l'intersyndicale de l'usine Thomson d'Angers, et renvoyé donc l'assignation du groupe Technicolor au 16 novembre prochain, à 11h10.

Pour les défenseurs des salariés et la direction du groupe électronique, il s'agit maintenant de mettre à profit ces trois semaines pour boucler le Plan de sauvegarde de l'emploi. Obtenir la garantie de l'engagement de Technicolor pour les premiers. S'assurer, pour la seconde, qu'aucune anicroche ne viendra perturber son départ d'Angers.

"Il n'y aura pas de signature collective d'accord, précise t-on du côté de la direction du groupe, Ce sera à chaque salarié de se prononcer individuellement. Des courriers vont leurs être envoyés dans les deux prochaines semaines."

En clair, après avoir déjà donné un avis jeudi sur les mesures qui leurs sont proposées, chaque salarié doit maintenant formaliser son intention.

"Pour une entreprise liquidée, s'il en reste là, on peut considérer que c'est un bon accord" analyse, beau joueur, Michel Bouyer, le délégué CFDT des métaux de Maine-et-Loire, pourtant critique ces dernières semaines sur la façon dont les négociations avaient été entamées.

Reste au moins une inconnue : l'attitude du liquidateur de Thomson Angers. Car si lui aussi a assigné le groupe Technicolor devant la justice, personne ne sait si, intérêt des créanciers oblige, il se passera de la pression judiciaire pour obtenir ses fins.



Angers Ville | Angers Métropole | Pays Loire Angers | Anjou | autres actualités | Evénements | Dépêches






Document sans nom


















Instagram